En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 884.76 PTS
+2.11 %
4 885.00
+2.18 %
SBF 120 PTS
3 860.08
+2.09 %
DAX PTS
12 668.65
+2.89 %
Dow Jones PTS
26 556.98
+0.49 %
11 014.23
+0.99 %
1.174
-0.29 %

Au large de Cannes, de l'histoire et du kayak, pour des enfants des cités

| AFP | 369 | 3.67 par 3 internautes
Activité basket organisée pour des enfants en colonie apprenante le 28 juillet 2020 sur l'île Sainte-Marguerite près de Cannes
Activité basket organisée pour des enfants en colonie apprenante le 28 juillet 2020 sur l'île Sainte-Marguerite près de Cannes ( YANN COATSALIOU / AFP )

"C'est super intéressant, ça nous permet de revoir la culture générale tout en jouant": Rania, 15 ans, comme des dizaines d'enfants de quartiers défavorisés de Cannes, bénéficie cet été de vacances sur l'île Sainte-Marguerite, face à La Croisette, dans une colonie "apprenante".

Logés dans une partie du Fort royal, enceinte majestueuse où passa le légendaire prisonnier du Masque de Fer, les quinze enfants du groupe de Rania sont en cours le matin et en activité de loisirs l'après-midi.

Après les mois de confinement pour lutter contre l'épidémie de coronavirus et la fermeture des écoles, l'Etat a décidé de cofinancer le séjour d'enfants de familles en difficultés dans ces colonies labellisées "apprenantes". Rania et beaucoup d'autres ont ainsi pu partir pour la première fois en colonie.

Des enfants font de l'optimiste dans une colonie près de Cannes, le 28 juillet 2020
Des enfants font de l'optimiste dans une colonie près de Cannes, le 28 juillet 2020 ( YANN COATSALIOU / AFP )

Avec son T-shirt signé "Miss Spoileuse", "parce qu'elle anticipe tout", s'amuse l'animateur de la colonie, Rania, qui veut devenir plus tard pilote d’avion, attend tout de même avec impatience, après le cours d'histoire matinal, les activités nautiques prévues sur les eaux turquoises de cette île méditerranéenne.

Une hâte que partage Sevan, 11 ans, qui a moyennement goûté, lui, le rappel des grands personnages de l'Histoire de France, même de façon ludique: "Les cours, non, je n'aime pas. Normalement on est en vacances, non?"

"Mais sinon c'est bien, il y a du paddle, du kayak, il y en a certains que je connaissais déjà, et puis certains se font des amoureuses", poursuit le gamin qui n'avait plus mis les pieds en classe depuis le confinement en mars.

Le séjour est organisé par la MJC Giaume, installée dans le quartier sensible de La Bocca, à Cannes. Pour son directeur Noré Mezouar, l'objectif était d'éviter la "double peine" pour ces jeunes.

"Il y a eu la période du confinement qui était assez difficile pour les enfants mais aussi pour les parents, et l'été, le risque que les gamins ne puissent pas partir en séjour", explique-t-il.

Patiemment, il a fait "un travail de porte-à-porte" ciblé sur des familles des quartiers prioritaires qui n'avaient pas les moyens d'envoyer les enfants en vacances.

"Fiers"

Noré Mezouar (d), directeur d'un séjour de vacances apprenantes sur une île près de Cannes, le 28 juillet 2020, et des enfants accueillis
Noré Mezouar (d), directeur d'un séjour de vacances apprenantes sur une île près de Cannes, le 28 juillet 2020, et des enfants accueillis ( YANN COATSALIOU / AFP )

A Cannes, pour une semaine sur l'île Sainte-Marguerite en "colo apprenante", les familles n'auront eu à débourser qu'une trentaine d'euros par enfant, et pour certaines, il a même été pris en charge en totalité par les pouvoirs publics.

"On avait prévu deux colos cet été, mais quand on a vu la mise en place de ce dispositif, on a décidé de le doubler, et au lieu de 32 ados, on va pouvoir en accueillir 64, c'est quelque chose dont on peut tous être fiers parce qu'on sort des gamins qui sont en difficulté", souligne Noré Mezouar.

"L'après-confinement a aussi permis de changer nos pratiques professionnelles" d'organisateur de colonie. "Aujourd'hui, on a deux animateurs et un professeur qui se greffe et qui vient tous les matins donner des cours", note-t-il en espérant que ces colos "new look" soient pérennisées.

Au niveau national, le dispositif "colo apprenante", ouvert à tous mais avec une prise en charge réservée aux familles en difficulté, s'est fixé un objectif de 250.000 enfants accueillis. Dans les Alpes-Maritimes, une trentaine de colonies ont été labellisées, "mais nous en labellisons toutes les semaines de nouvelles", souligne Stéphanie Reverre-Guepratte, directrice départementale adjointe à la Cohésion sociale, qui pilote le dispositif dans le département.

Pour ces colonies de vacances, elle dispose d'un budget d'un million d'euros, qui permettra de faire partir quelque 2.000 enfants.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 3.67
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/08/2020

Lundi 3 août 2020ALD Résultat 1er semestreBONDUELLEChiffre d'affaires annuelCNP ASSURANCESRésultat 1er semestre (Avant ouverture)NATIXISRésultat 1er semestre (Après clôture)SOCIETE…

Publié le 03/08/2020

Société Générale (-3,25% à 12,56 euros) est relégué parmi les plus fortes baisses du CAC 40, au-delà du second trimestre consécutif de pertes inattendues, les investisseurs sanctionnent des…

Publié le 03/08/2020

Tyson Foods a publié un bénéfice par action ajusté de 1,4 dollar au troisième trimestre de son exercice fiscal 2020, au-dessus du consensus FactSet de 94 cents. Les revenus de la société…

Publié le 03/08/2020

ALD a publié un résultat net (part du groupe) de 206,8 millions d'euros au premier semestre de son activité 2020, soit une baisse de 26,3% en comparaison au premier semestre 2019. Le résultat…

Publié le 03/08/2020

Air Liquide a finalisé la cession de sa filiale schülke à la société de capital-investissement EQT. Le montant total de la transaction, sujet à une clause de « earn-out », est compris entre…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne