En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 068.85 PTS
-0.65 %
5 068.00
-0.66 %
SBF 120 PTS
4 054.92
-0.59 %
DAX PTS
11 412.53
-0.52 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
-0.89 %
1.132
+0.04 %

Attentats de janvier 2015 à Paris: 4 personnes en garde à vue

| AFP | 306 | Aucun vote sur cette news
Des personne rendent hommage au victime de l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo au siège du journal, le 15 février 2015
Des personne rendent hommage au victime de l'attentat contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo au siège du journal, le 15 février 2015 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

Quatre personnes ont été placées en garde à vue dans l'enquête sur la fourniture des armes utilisées lors des attentats contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher à Paris en janvier 2015, a appris l'AFP mardi de source judiciaire.

Les gardes à vue des quatre hommes, âgés de 30 à 36 ans et interpellés lundi et mardi, "visent à préciser le rôle qu'ils ont pu jouer dans la fourniture des armes" utilisées par les auteurs de ces attentats qui avaient fait dix-sept morts, a précisé cette source.

Trois d'entre eux ont été interpellés dans les Ardennes (nord-est) et le quatrième a été extrait d'une maison d'arrêt où il était détenu pour des faits de droit commun.

Le quotidien L'Union a fait état mardi d'importantes opérations de police menées à Charleville-Mézières et à Nouzonville.

Le 7 janvier 2015, les auteurs de l'attentat contre le journal satirique, les frères Chérif et Saïd Kouachi, avaient tué douze personnes. Le lendemain, Amédy Coulibaly avait tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine), puis abattu le 9 janvier quatre hommes de confession juive dans un supermarché casher de l'Est parisien.

Quatorze hommes sont poursuivis dans cette enquête, soupçonnés à des degrés divers d'avoir apporté une aide logistique à Amédy Coulibaly, mais tous nient avoir eu connaissance du projet terroriste.

Début janvier, treize d'entre eux étaient en détention provisoire, selon une source proche du dossier.

La dernière mise en examen, pour "association de malfaiteurs terroriste" et "détention d'arme en relation avec une entreprise terroriste", remonte au 24 octobre, selon une source judiciaire.

Elle vise le frère d'une femme interpellée en juillet et dont l'ADN a été retrouvé sur des armes de Coulibaly. "Les investigations ont permis de comprendre que cette femme, qui a été remise en liberté, avait bien touché une des armes, mais que c'était son frère qui les avaient apportées à son domicile", a précisé la source proche du dossier.

Dès les premiers jours, des connexions avaient été établies entre les trois tueurs, mais les enquêteurs n'ont toujours pas réussi à savoir comment ils s'étaient coordonnés.

Trois ans après ces attaques, les premières d'une vague d'attentats jihadistes sans précédent en France qui a fait 241 morts en trois ans, les investigations n'ont pas établi où et comment les Kouachi se sont procurés leur arsenal.

Néanmoins, l'ADN de Coulibaly a été mis en évidence sur un fusil d'assaut utilisé par un des deux frères et un homme ayant pu servir d'intermédiaire entre eux fait partie des mis en examen, selon une source proche de l'enquête.

Les juges espèrent achever leur enquête au printemps 2018.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/11/2018

Un modèle porte des bijoux de Marie-Antoinette, notamment un collier orné d'une perle naturelle d'une taille exceptionnelle en forme de poire, lors d'une séance photo le 19 octobre 2019 à…

Publié le 14/11/2018

Photo de l'interview d'Emmanuel Macron à bord du Charles de Gaulle diffusée par TF1, le 14 novembre 2018 au large de Toulon ( Handout / TF1/AFP )Emmanuel Macron s'est livré mercredi à un…

Publié le 14/11/2018

La livre sterling et l'euro ont bondi mercredi soir après l'annonce de l'approbation par le gouvernement britannique d'un accord sur les conditions du Brexit. Le projet doit encore recueillir…

Publié le 14/11/2018

Le président Emmanuel Macron à bord du porte-avions Charles de Gaulle, au large de Toulon, le 14 novembre 2018. ( CHRISTOPHE SIMON / POOL/AFP )Le président de la République Emmanuel Macron a…

Publié le 14/11/2018

Le président des Etats-Unis Donald Trump lors d'une conférence de presse devant la Maison Blanche le 9 novembre 2018. ( NICHOLAS KAMM / AFP/Archives )Tendu et visiblement amer depuis le revers…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

L'accord s'accompagne d'un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion...

Publié le 14/11/2018

Cette opération sera soumise à l'approbation des actionnaires d'Enova Santé dans les prochains jours...

Publié le 14/11/2018

L'action Apple se dirigeait mercredi à Wall Street vers sa 5ème baisse consécutive. Plusieurs courtiers ont réduit leurs objectifs de cours et s'inquiètent de la baisse des ventes d'iPhones.

Publié le 14/11/2018

Nextedia a doublé sa taille en 2017...

Publié le 14/11/2018

                                                      COMMUNIQUE - 14 novembre 2018   Information à propos d'IHS holding   Au 14 novembre…