En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 420.91 PTS
-0.49 %
5 422.00
-0.47 %
SBF 120 PTS
4 338.32
-0.46 %
DAX PTS
12 717.72
-0.38 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Attentat du métro de Londres: arrestation d'un troisième suspect

| AFP | 197 | Aucun vote sur cette news
La gare de Parsons Green à sa rouverture, le 16 deptembre 2017 après l'attentat dans le sud-ouest de Londres
La gare de Parsons Green à sa rouverture, le 16 deptembre 2017 après l'attentat dans le sud-ouest de Londres ( CHRIS J RATCLIFFE / AFP/Archives )

Un troisième suspect a été arrêté après l'attentat à la bombe artisanale qui a fait 30 blessés dans une rame de métro londonien vendredi, a annoncé mardi soir la police britannique.

Un homme de 25 ans a été interpellé à Newport, au Pays de Galles, à environ 200 km à l'ouest de Londres, a annoncé la London's Metropolitan Police dans un communiqué, précisant qu'une perquisition était encore en cours.

"L'enquête continue à progresser rapidement", a commenté Dean Haydon, responsable de l'antiterrorisme à la Metropolitan Police.

"Les enquêteurs mènent des recherches approfondies afin d'établir les faits", a-t-il ajouté.

Un homme de 18 ans avait été arrêté samedi matin dans la zone de départ du port de Douvres, un point de transit vers l'autre rive de la Manche.

Et dans la soirée de samedi, un autre suspect, de 21 ans, avait été interpellé à Hounslow, dans la banlieue ouest de Londres.

La législation antiterroriste britannique permet de les détenir 14 jours sans poursuites.

Trente personnes ont été blessées lorsque un engin, qui aurait mal fonctionné, a explosé dans le métro londonien à l'heure de pointe vendredi matin.

Le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat mais la police britannique se montrait circonspecte.

La ministre de l'Intérieur Amber Rudd a affirmé dimanche qu'il était "beaucoup trop tôt pour tirer toutes les conclusions" et que la police n'avait jusqu'ici "pas de preuve" d'une implication de l'EI.

La police continuait mardi ses perquisitions à Hounslow et à deux adresses dans le compté du Surrey, au sud-est de Londres.

L'une des perquisitions a visé une maison du quartier résidentiel de Sunbury-on-Thames, à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Londres. Selon les médias britanniques, cette maison appartient à un couple âgé respecté qui fait office de famille d'accueil et avait été décoré par la reine Elizabeth pour son action en faveur des enfants.

Le suspect de 18 ans interpellé samedi, un orphelin irakien, y vivait. Des images de caméras de surveillance obtenues par des médias britanniques semblent montrer un homme quittant cette habitation vendredi matin, porteur d'un sac similaire à celui contenant l'engin explosif du métro.

L'attentat du métro de Londres est le cinquième à frapper le Royaume-Uni en six mois. Trente-cinq personnes ont été tuées dans ces attaques.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Ventes et commandes en forte hausse sur le début d'exercice...

Publié le 19/07/2018

Quelques jours après l'annonce d'un renforcement de sa coopération avec China Southern et Xiamen Airlines, Air France-KLM élargit son alliance avec...

Publié le 19/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/07/2018

L'Airbus BelugaXL a effectué son premier décollage

Publié le 19/07/2018

La commande du jour est évaluée à plus de 10 milliards de dollars au prix catalogue.