En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 451.59 PTS
+1.07 %
5 459.5
+1.22 %
SBF 120 PTS
4 365.94
+0.90 %
DAX PTS
12 326.48
+0.88 %
Dowjones PTS
26 655.40
+0.95 %
7 566.26
+1.01 %
1.175
+0.71 %

Attentat déjoué à Marseille en avril: un homme et une femme interpellés

| AFP | 350 | Aucun vote sur cette news
Des policiers à Calais, le 23 juin 2017
Des policiers à Calais, le 23 juin 2017 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP )

Un homme et une femme ont été interpellés mardi à Clermont-Ferrand et Marseille, soupçonnés d'avoir été en relation avec deux hommes suspectés d'un projet d'attentat jihadiste déjoué en avril à Marseille, a-t-on appris mardi de source judiciaire et proche de l'enquête.

Les gardes à vue des deux personnes "visent à préciser la nature des relations qu'elles pouvaient entretenir" avec les suspects Clément Baur et Mahiedine Merabet, arrêtés à Marseille, puis mis en examen et écroués le 23 avril, a dit la source judiciaire.

Les enquêteurs cherchent encore à déterminer la nature exacte des projets de Merabet et de Baur, connu pour être un proche d'islamistes tchétchènes au contact desquels il s'est converti à l'islam en 2007 à Nice.

Aucune cible précise n'a été à ce jour identifiée, mais les enquêteurs ont notamment trouvé, dans les téléphones des deux hommes, des photos prises dans des lieux de rassemblement ou des rues de Marseille, et des recherches internet sur certains bars marseillais.

Arrêtés à Marseille le 18 avril, cinq jours avant le premier tour de l'élection présidentielle, ils avaient aussi effectué des investigations en lien avec des meetings de partis politiques. Le meeting de la présidente du FN, Marine Le Pen, le 19 avril à Marsseille, figurait notamment parmi ces recherches internet, d'après une source proche du dossier.

"Aussi méfiants que déterminés", ils se préparaient à agir "de manière imminente sur le territoire français", avait affirmé le procureur de Paris, François Molins, à la tête du parquet antiterroriste.

Un important arsenal avait été découvert dans l'appartement marseillais loué par Clément Baur composé d'un fusil-mitrailleur, deux armes de poing, des sacs de munition, trois kilos d'explosifs de type TATP, dont une partie prête à l'emploi, et d'une grenade artisanale.

L'habitation avait été transformée en véritable laboratoire. Tenues de chimistes, seringues, doseurs et sacs de boulons avaient été saisis, ainsi que de l'acétone, de l'eau oxygénée, de l'acide sulfurique et des balles de ping-pong. Tous ces éléments entrent dans la composition du TATP, un explosif artisanal souvent utilisé par les jihadistes.

Trois Serbes du Kosovo et un réfugié tchétchène sont déjà mis en examen dans le cadre de l'enquête. Les quatre hommes sont soupçonnés d'avoir apporté un soutien logistique à Baur et Merabet, en leur fournissant une partie des armes trouvées.

Avec ce projet d'attentat déjoué, la menace terroriste avait fait irruption dans la campagne électorale, bouleversée deux jours plus tard par une nouvelle attaque jihadiste au cours de laquelle un policier avait été tué sur les Champs-Elysées.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

EuropaCorp avait procédé à l'acquisition de la société Roissy Films le 28 février 2008

Publié le 20/09/2018

Tikeahau Capital, le groupe de gestion d'actifs et d'investissement accélère son développement dans la gestion d’actifs immobiliers en entrant en négociations exclusives pour l’acquisition de…

Publié le 20/09/2018

Alten vient de publier des résultats en hausse au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste de l'Ingénierie et du conseil en technologies a engrangé un résultat net part du groupe…

Publié le 20/09/2018

Celui-ci sera livré au client fin 2019