En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Attentat de Strasbourg: une vidéo d'allégeance au groupe EI retrouvée sur une clé USB du tueur

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
La police interdit l'accès d'une rue où Cherif Chekatt a commis un attentat à Strasbourg le 13 décembre 2018
La police interdit l'accès d'une rue où Cherif Chekatt a commis un attentat à Strasbourg le 13 décembre 2018 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

Une vidéo d'allégeance au groupe Etat islamique (EI) a été retrouvée sur une clé USB appartenant à Cherif Chekatt, l'auteur de l'attentat du 11 décembre sur le marché de Noël de Strasbourg, a-t-on appris samedi de source judiciaire, confirmant une information de l'hebdomadaire Marianne.

L'attentat a fait cinq morts et onze blessés. Il avait été revendiqué par l'organe de propagande du groupe jihadiste EI quelques minutes après la mort, sous les tirs de riposte de policiers et après 48h de traque, de ce délinquant multirécidiviste de 29 ans, fiché S pour sa radicalisation islamiste.

Cette revendication, dans laquelle le groupe EI présentait Cherif Chekatt comme un de ses "soldats", avait été qualifiée d'"opportuniste" par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et plusieurs analystes.

Cette clé USB a été découverte au cours de l'une des perquisitions entreprises dans la foulée de l'attentat.

Le 11 décembre au soir, Chérif Chekatt avait attaqué des passants dans le centre historique de Strasbourg, armé d'un vieux revolver et d'un couteau, avant de parvenir à s'enfuir. Des témoins l'ont entendu crier "Allah Akbar".

Après deux jours de chasse à l'homme, il a été tué par des policiers le 13 décembre dans une rue du quartier du Neudorf, au sud du centre-ville, là-même où les forces de l'ordre avaient perdu sa trace.

Délinquant de droit commun, condamné à 27 reprises et suivi par les autorités en raison de sa radicalisation islamiste, ce Strasbourgeois de 29 ans avait échappé le matin de l'attaque à un coup de filet dans une affaire de vol à main armée et de tentative d'homicide, avec "sa bande de malfrats", selon une source proche du dossier.

Un homme de 37 ans, soupçonné d'avoir joué un rôle dans la fourniture de son revolver de la fin du XIXe siècle, a été mis en examen lundi et placé en détention provisoire.

Au lendemain de la mort du tueur, le procureur de Paris avait déclaré que l'enquête allait "se poursuivre pour identifier d'éventuels complices ou co-auteurs susceptibles de l'avoir aidé ou encouragé dans la préparation de son passage à l'acte".

Un frère de Chérif Chekatt, également fiché S (pour "Sûreté de l’État) en raison de sa radicalisation, avait fait rapidement l'objet d'un mandat de recherche du le parquet antiterroriste. Il a été interpellé en Algérie au lendemain de l'attaque, selon plusieurs sources proches du dossier.

Placés en garde à vue, les parents et deux frères de Cherif Chekatt ont, eux, été remis en liberté sans poursuites à ce jour.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…