En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
-
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
-
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.143
+0.37 %

Attentat de Barcelone: le suspect arrêté en France mis en examen et écroué

| AFP | 281 | Aucun vote sur cette news
Des blessés sont traités sur place à Barcelone, le 17 août 2017, après l'attentat qui a fait 15 morts
Des blessés sont traités sur place à Barcelone, le 17 août 2017, après l'attentat qui a fait 15 morts ( NICOLAS CARVALHO OCHOA / AFP/Archives )

L'homme arrêté mardi en France pour ses liens avec Driss Oukabir, membre présumé de la cellule responsable des attentats jihadistes de Barcelone et Cambrils en 2017, a été mis en examen à Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et écroué, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Placé en détention provisoire, cet homme né en 1986 avait été interpellé à Albi (Tarn). "Les investigations doivent désormais préciser la nature des relations qu'il entretenait avec les deux frères Oukabir", Driss et Moussa, selon une source proche de l'enquête.

Deux autres personnes, également arrêtées mardi en France dans la même enquête, avaient vu leur garde à vue levée "en l'absence d'éléments incriminants à ce stade", avait auparavant indiqué la source judiciaire.

Dans le cadre de l'enquête française, lancée au lendemain des attentats en raison de la présence de victimes françaises, le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire le 31 janvier des chefs de tentatives d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste et d'association de malfaiteurs terroristes criminelle.

Les papiers de Driss Oukabir, un Marocain ayant grandi en Catalogne, avaient servi à louer la camionnette utilisée lors de l'attentat sur les Ramblas de Barcelone, qui avait fait 15 morts le 17 août 2017. Le conducteur, Younes Abouyaaqoub, avait été tué le 21 août par la police.

Inculpé par la justice espagnole, Driss Oukabir est le grand frère de Moussa, 17 ans, un autre membre présumé de la cellule qui a organisé l'attentat de Barcelone et mené, dans la nuit du 17 au 18 août, une autre attaque à la voiture-bélier dans la station balnéaire de Cambrils, en Catalogne (un mort). Au total, plus de 120 personnes avaient été blessées, dont des ressortissants français.

Moussa Oukabir et quatre autres jeunes avaient été tués par la police lors de l'attentat de Cambrils.

Driss Oukabir avait dans un premier temps assuré que son frère lui avait pris ses papiers pour la location de la camionnette ayant servi à commettre l'attentat mortel sur les Ramblas. Il avait ensuite affirmé qu'il rendait service aux amis de son frère pour "un déménagement", sans pouvoir préciser où il devait avoir lieu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…