5 281.29 PTS
+0.27 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
+0.28 %
DAX PTS
12 592.35
+0.00 %
Dowjones PTS
22 349.59
-0.04 %
5 932.32
-0.04 %
Nikkei PTS
20 430.14
+0.66 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Attaque en Finlande: le pays a observé une minute de silence

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
Minute de silence à Turku après l'attentat meurtrier, le 20 août 2017
Minute de silence à Turku après l'attentat meurtrier, le 20 août 2017 ( Vesa Moilanen / Lehtikuva/AFP )

La Finlande a observé dimanche une minute de silence à la mémoire des victimes de l'attaque qui a fait vendredi deux morts et huit blessés sur une place au centre de Turku, un port du sud-ouest du pays.

Samedi, le Premier ministre Juha Sipilä avait demandé qu'une minute de silence soit respectée à travers le pays, au lendemain de l'attaque, qualifiée de meurtres et tentatives de meurtres "avec intention terroriste" par la police et qui serait une première en Finlande si son caractère est confirmé.

A Turku, des centaines de personnes se sont réunies sur les lieux du drame à 10h00 (07h00 GMT), autour d'un parterre de bougies et de fleurs, en présence des élus, des équipes de secours en uniforme, et des policiers tous présents au premier rang.

Hassan Zubier, un Britannique blessé durant l'attaque en venant en aide à une femme, a tenu à assister à la cérémonie, dans un fauteuil roulant.

Hassan Zubier, un Britannique blessé durant l'attaque à Turku, en Finlande, observe une minute de silence, le 20 août 2017
Hassan Zubier, un Britannique blessé durant l'attaque à Turku, en Finlande, observe une minute de silence, le 20 août 2017 ( Vesa Moilanen / Lehtikuva/AFP )

"Je voulais montrer mon respect aux victimes", a-t-il déclaré au journal suédois Aftonbladet, avant de repartir à l'hôpital.

"Peace and love - No violence Finland" (Paix et amour - Pas de violence Finlande), implorait une feuille accrochée aux barrières disposées autour des offrandes.

Les cloches de la cathédrale de Turku, la plus grande église du pays, ont sonné pendant quinze minutes avant de laisser place au silence pour un moment de recueillement en présence de l'archevêque Kari Mäkinen, le chef de l'Église luthérienne.

Plus tôt dans la matinée, les autorités avaient procédé à une reconstitution sur les lieux de l'attaque.

- Aucune nouvelle arrestation -

Vendredi, un demandeur d'asile marocain de 18 ans a tué deux femmes au couteau, et blessé huit autres personnes sur la Place du marché de Turku.

La police avait rapidement arrêté le suspect, le blessant par balle à la jambe. Arrivé en Finlande en 2016, il ciblait particulièrement les femmes, selon les autorités.

Les victimes, âgées de 15 à 67 ans, sont huit femmes et deux hommes. Ces deux derniers ont tenté d'aider une victime et d'arrêter l'assaillant.

Dimanche, la police, qui ignore le mobile exact de l'assaillant toujours hospitalisé, n'avait pas encore pu l'interroger.

"Il devrait cependant être interrogé aujourd'hui, si possible", a précisé dimanche le bureau national d'enquête (BNE), dans un communiqué.

La police a procédé à de nouvelles perquisitions à Runosmäki, dans la banlieue de Turku. "Aucune nouvelle arrestation n'est à enregistrer", a ajouté le BNE.

Les autorités avaient arrêté quatre Marocains en lien avec l'assaillant dans la nuit de vendredi à samedi, lors de deux perquisitions, dans un centre pour demandeurs d'asile et dans un appartement, à Turku. Leur implication dans l'attaque n'a "pas encore pleinement été établie", a précisé le BNE.

Les autorités précisent que les quatre personnes sont toujours entendues et qu'elles se disent prêtes à coopérer avec la police.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Le groupe Afone est en phase de réorganisation de ses structures opérationnelles...

Publié le 22/09/2017

Retour d'Assemblée générale...

Publié le 22/09/2017

  DANVERS, Massachusetts, le 22 septembre 2017 (GLOBE NEWSWIRE) - Abiomed, Inc. (NASDAQ : ABMD), fournisseur majeur de technologies innovantes d'assistance et de…

Publié le 22/09/2017

La position de trésorerie nette disponible de Pharmagest Interactive au 30 juin progresse à 69,63 ME...

Publié le 22/09/2017

Le financement de cette acquisition est assuré par des lignes de crédit spécifiques accordées par le pool bancaire de Trigano....

CONTENUS SPONSORISÉS