En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 436.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Attaque du Thalys en 2015: quatre interpellations en Belgique

| AFP | 232 | Aucun vote sur cette news
Un policier s'apprête à monter à bord d'un train Thalys, stationné en gare d'Arras après une attaque déjouée, le 21 août 2015
Un policier s'apprête à monter à bord d'un train Thalys, stationné en gare d'Arras après une attaque déjouée, le 21 août 2015 ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Quatre personnes ont été interpellées lundi matin en Belgique après des perquisitions dans le cadre de l'enquête sur l'attaque déjouée du 21 août 2015 dans un train Thalys Amsterdam-Paris, a annoncé le parquet fédéral belge.

Les personnes arrêtées "ont été emmenées pour audition" et "le juge d'instruction décidera ultérieurement de leur maintien ou non en détention", est-il précisé dans le communiqué.

Six perquisitions ont au total été menées dans la matinée par la justice belge, dont deux dans la commune populaire de Molenbeek à Bruxelles, souvent accusée d'être une base arrière du jihadisme international.

Les autres ont eu lieu à Anderlecht et Laeken, des communes de Bruxelles, et à Andenne et Marche-en-Famenne, dans la région francophone de Wallonie.

"Ni arme ni explosif n'ont été trouvés", souligne le parquet dans son communiqué.

Le 21 août 2015, Ayoub El Khazzani, un Marocain parti de Bruxelles avait ouvert le feu dans un Thalys peu après son entrée en France, armé d'une kalachnikov et de neuf chargeurs pleins.

Il avait blessé deux passagers avant d'être maîtrisé par des militaires américains en vacances, évitant un potentiel carnage trois mois avant l'équipée meurtrière des commandos du 13 novembre 2015 à Paris, qui avaient fait 130 morts.

Longtemps silencieux, le tireur, incarcéré en France, a finalement avoué en décembre 2016 qu'il était monté dans ce train sur les ordres du jihadiste Abdelhamid Abaaoud. Homme-clé des attentats du 13 novembre, ce dernier a été tué cinq jours plus tard dans un assaut policier à Saint-Denis, près de Paris.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...