5 513.82 PTS
+0.08 %
5 487.5
-0.38 %
SBF 120 PTS
4 405.94
+0.16 %
DAX PTS
13 246.33
+0.35 %
Dowjones PTS
25 855.72
+0.20 %
6 752.52
-0.09 %
Nikkei PTS
23 951.81
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Attaque devant Buckingham: l'agresseur avait un "sabre" et a "crié Allah akbar"

| AFP | 252 | Aucun vote sur cette news
Des policiers le 26 août 2017 près du Queen Victoria Memorial proche de Buckingham Palace où des policiers ont été attaqués au couteau
Des policiers le 26 août 2017 près du Queen Victoria Memorial proche de Buckingham Palace où des policiers ont été attaqués au couteau ( CHRIS J RATCLIFFE / AFP )

L'homme de 26 ans qui a blessé vendredi soir des policiers devant le palais de Buckingham à Londres était armé d'un "sabre d'1,20 m" et a crié "Allah akbar", a indiqué samedi la police britannique.

"L'homme, qui a crié à plusieurs reprises Allah akbar, a été neutralisé avec du gaz incapacitant", a indiqué la police dans un communiqué en précisant qu'il avait tenté de se saisir "d'un sabre d'1,20 m posé sur le sol du siège passager" dans sa voiture.

Lors de l'arrestation du jeune homme originaire de Luton, au nord de Londres, trois policiers, qui n'étaient pas armés, "ont été légèrement blessés" et deux d'entre eux ont été brièvement hospitalisés, a précisé la police.

"Les policiers de la direction du contre-terrorisme sont chargés de l'enquête et des perquisitions sont en cours dans la région de Luton", a déclaré le commandant Dean Haydon, à la tête de la direction du contre-terrorisme.

Attaque devant Buckingham
Attaque devant Buckingham ( Gal ROMA / AFP )

"Nous pensons que l'homme a agi seul et nous ne cherchons pas d'autres suspects à ce stade", a-t-il ajouté, précisant qu'il "était normal que cela soit traité, pour l'heure, comme un acte terroriste".

Il a également précisé qu'un dispositif policier renforcé avait déjà été prévu pour le long week-end, lundi étant ferié au Royaume-Uni, et que le niveau de la menace terroriste dans le pays restait à "grave". Ce niveau avait été élevé au niveau "critique" après l'attentat de Manchester en mai dernier, une première depuis 2007 qui signifiait un risque d'attentat imminent.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Cet essai multicentrique et à bras unique inclura jusqu'à 39 patients...

Publié le 16/01/2018

Vivendi entend protéger la valeur de sa participation de 11% du capital de Fnac Darty...

Publié le 16/01/2018

Jean-Louis Bouchard a cédé des titres à son fils Robert Bouchard...

Publié le 16/01/2018

Pierre & Vacances-Center Parcs a réalisé au premier trimestre 2017/2018 un chiffre d'affaires en hausse de 5,4% à 306,7 millions d'euros. Le chiffre d’affaires des activités touristiques…

CONTENUS SPONSORISÉS