En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 838.22 PTS
-0.32 %
4 832.0
-0.29 %
SBF 120 PTS
3 845.24
-0.32 %
DAX PTS
10 873.06
+0.07 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.133
+0.28 %

Attaque au couteau: deux femmes interpellées en région parisienne

| AFP | 264 | Aucun vote sur cette news
Des fleurs en hommage au jeune homme tué dans l'attaque au couteau du 12 mai 2018, Ronan Gosnet. Photo du 16 mai 2018.
Des fleurs en hommage au jeune homme tué dans l'attaque au couteau du 12 mai 2018, Ronan Gosnet. Photo du 16 mai 2018. ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Deux jeunes femmes ont été interpellées jeudi après-midi en région parisienne, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque jihadiste au couteau qui a fait un mort samedi soir à Paris, a annoncé le procureur de Paris François Molins.

Ces deux femmes sont des proches de Khamzat Azimov, l'auteur de l'attaque abattu par la police, et d'Abdoul Hakim A., un ami interpellé dimanche à Strasbourg et qui devait être présenté jeudi à un juge parisien en vue d'une éventuelle mise en examen, a précisé M. Molins lors d'une conférence de presse. L'une des deux femmes est Inès Hamza, une Francilienne radicalisée de 19 ans, qui s'était mariée religieusement avec Abdoul Hakim avant de tenter de partir en Syrie, a appris l'AFP de source proche de l'enquête.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir stoppé son rebond technique aux environs du niveau de résistance majeur des 37.54 euros. Du côté des indicateurs techniques, le…

Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

Asos plonge de 41,47% à 2 450 pence après avoir revu à la baisse ses prévisions annuelles, dans le sillage d’un mois de novembre nettement inférieur aux attentes. Ainsi, l’entreprise…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...