En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
+0. %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
+0. %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.11 %

Arabie: les attaques venues du "Nord" et "parrainées" par l'Iran

| AFP | 279 | Aucun vote sur cette news
Le colonel Turki al-Maliki, porte-parole du ministère de la Défense saoudien, lors d'une conférence de presse à Ryad, le 18 septembre 2019
Le colonel Turki al-Maliki, porte-parole du ministère de la Défense saoudien, lors d'une conférence de presse à Ryad, le 18 septembre 2019 ( Fayez Nureldine / AFP )

L'Arabie saoudite a déclaré mercredi que les attaques contre deux de ses installations pétrolières provenaient du "Nord" et ont été "incontestablement" parrainées par l'Iran, précisant que le royaume enquêtait toujours sur le lieu "exact" de leur lancement.

"L'attaque a été lancée depuis le Nord et a été incontestablement parrainée par l'Iran", a déclaré le porte-parole du ministère de la Défense, Turki al-Maliki, au cours d'une conférence de presse pour présenter les conclusions d'une enquête officielle et lors de laquelle ont été dévoilés des débris de "drones" et de "missiles de croisière".

Selon lui, 18 drones et sept missiles de croisière ont frappé les sites en provenance d'un endroit qui n'est pas le Yémen, situé au sud de l'Arabie saoudite, où les rebelles Houthis ont revendiqué l'attaque.

Le responsable saoudien n'a toutefois pas directement accusé l'Iran d'avoir lancé les attaques depuis son territoire, affirmant seulement sa certitude quant aux capacités du royaume à trouver le lieu de lancement à l'issue de l'enquête.

L'Iran dément avoir joué le moindre rôle dans les attaques de samedi contre deux infrastructures pétrolières majeures de l'Arabie saoudite, son rival régional, qui ont fait baisser de moitié la production de pétrole du royaume et fait flamber les prix du brut, avant un repli.

La République islamique apporte en revanche un soutien politique aux rebelles yéménites Houthis.

Ryad intervient militairement au Yémen depuis 2015 dans le cadre d'une coalition pour soutenir le gouvernement contre les rebelles.

Les Etats-Unis accusent l'Iran d'être à l'origine de ces attaques.

Mercredi, le président américain Donald Trump a annoncé dans un tweet un durcissement "substantiel" des sanctions contre l'Iran.

Les tensions entre Washington et Téhéran n'ont cessé de croître depuis le retrait unilatéral des Etats-Unis en mai 2018 de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et le retour d'un régime de lourdes sanctions contre l'Iran.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2019

Le chiffre d'affaires consolidé au troisième trimestre 2019 de Solocal s'élève à 142 millions d'euros, en baisse de 11,1% par rapport...

Publié le 21/10/2019

Résultats prometteurs du nouveau test TLA (New Telomere Assay) dans le cadre de sa collaboration avec le Children's Medical Research Institute (CMRI)...

Publié le 21/10/2019

Abivax SA, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les...

Publié le 19/10/2019

L'agence de notation Moody's a rétrogradé Technicolor de 'B2' perspective 'négative' à 'B3' perspective 'négative'. Le groupe français confirme cependant ses perspectives d'activités...

Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...