En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 423.20 PTS
-0.44 %
5 428.00
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 343.04
-0.36 %
DAX PTS
12 728.58
-0.29 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Après Paris, Berlin: marche d'imams contre le terrorisme

| AFP | 236 | Aucun vote sur cette news
Marche d'imams contre le terrorisme à Berlin, le 9 juillet 2017
Marche d'imams contre le terrorisme à Berlin, le 9 juillet 2017 ( Paul Zinken / dpa/AFP )

Une trentaine de responsables musulmans européens se sont rassemblés dimanche à Berlin sur le site de l'attentat jihadiste qui avait fait 12 morts en décembre pour une "marche des musulmans contre le terrorisme".

Cette "marche" qui vise à ce que ne soient pas associés musulmans et terrorisme, a été lancée et s'achèvera (le 14 juillet) en France, où vit la plus importante communauté musulmane d'Europe avec plus 3,5 millions de membres.

La délégation d'imams doit également se rendre en car dans d'autres lieux marqués par des attentats: Bruxelles et les villes françaises de Saint-Etienne-du Rouvray (centre), Toulouse (sud-ouest) et Nice (sud-est).

Le rassemblement à Berlin a eu lieu sur la Breitscheidplatz, où un attentat à la voiture-bélier sur un marché de Noël avait fait 12 morts et une cinquantaine de blessés le 19 décembre 2016.

Les membres de cette marches ont prié pour les victimes, accompagnés par des représentants locaux des religions musulmane, chrétienne et juive.

L'imam Houcin Drouiche de la ville de Nîmes, dans le sud-est de la France, cité par les médias allemands, a souligné que cette initiative étaient destinée à adresser un "message de fraternité contre le terrorisme".

La veille à Paris, l'imam de Lisbonne, David Munir, avait salué "une initiative historique en Europe": "Certains personnes commettent des crimes au nom de l'islam, nous sommes ici pour dire +pas en notre nom+, pas pour dire que l'islam est une religion de paix, ce que vous savez, mais pour dire que nous cherchons ici notre identité, une identité européenne".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

Les marchés européens marquent une pause après deux séances consécutives de hausse sur fond de floraison de résultats d'entreprise. Ces derniers se sont révélés mitigés. Un commentaire qui…

Publié le 19/07/2018

Surfant sur l'effet Coupe du monde, la FDJ a signé des partenariats avec 4 grands clubs français : l'Olympique de Marseille, l'Olympique Lyonnais,...

Publié le 19/07/2018

Premier vol du BelugaXL

Publié le 19/07/2018

Un service de mobilité électrique free-floating à Paris et dans sa périphérie

Publié le 19/07/2018

La durée d'hydrolise du PET encore diminuée...