5 272.38 PTS
-0.17 %
5 270.5
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 224.88
-0.16 %
DAX PTS
12 433.61
-0.15 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Après les Etats-Unis, Israël annonce se retirer de l'Unesco

| AFP | 206 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 3 septembre 2017 à Jérusalem
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le 3 septembre 2017 à Jérusalem ( ABIR SULTAN / POOL/AFP/Archives )

Israël a annoncé jeudi se retirer de l'Unesco comme les Etats-Unis à cause du parti pris anti-israélien, selon lui, de l'organisation onusienne devenue un "théâtre de l'absurde".

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu "a donné pour instruction au ministère des Affaires étrangères de préparer le retrait d'Israël de l'organisation, parallèlement aux Etats-Unis", a dit son bureau dans un communiqué. "L'Unesco est devenue le théâtre de l'absurde où l'on déforme l'histoire au lieu de la préserver", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis, principal allié d'Israël, avaient annoncé auparavant leur retrait de l'Unesco, l'accusant d'être "anti-israélienne".

L'ambassadeur d'Israël auprès des Nations unies, Danny Danon, avait salué la décision américaine comme le début d'une "nouvelle ère".

"Nous entrons dans une nouvelle ère aux Nations unies: celle où, quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix", avait-il dit dans un communiqué fustigeant "les résolutions absurdes et honteuses adoptées par cette organisation contre Israël".

Israël s'est emporté à maintes reprises contre des prises de position de l'Unesco.

L'Unesco a provoqué la fureur israélienne en juillet en inscrivant la Vieille ville d'Hébron sur la liste du patrimoine mondial en danger et en caractérisant Hébron, en Cisjordanie occupée, comme ville islamique, alors que les juifs, dont quelques centaines y vivent aujourd'hui retranchés au milieu de 200.000 Palestiniens, revendiquent une présence de 4.000 ans à Hébron.

Le gouvernement israélien s'est également indigné en voyant l'Unesco occulter, selon lui, le lien historique entre les juifs et Jérusalem.

Jérusalem est au coeur du conflit israélo-palestinien. Israël en a annexé la partie orientale et palestinienne après la guerre des Six Jours et proclame tout Jérusalem sa capitale "indivisible".

Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. Les sites les plus sacrés du judaïsme, le mur des Lamentations et le mont du Temple (l'esplanade des Mosquées, également troisième lieu saint de l'islam), se trouvent à Jérusalem-Est.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

ARCELORMITTAL constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P860S émis par…

Publié le 19/02/2018

The Capital Group Companies a déclaré avoir franchi en baisse, le 15 février, le seuil de 15% des droits de vote d'Edenred et détenir 39...

Publié le 19/02/2018

D'après les chiffres de Médiamétrie...

Publié le 19/02/2018

Que doit-on faire maintenant ?

Publié le 19/02/2018

A la demande d'Euronext...

CONTENUS SPONSORISÉS