En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 813.13 PTS
-
4 785.0
+0.27 %
SBF 120 PTS
3 831.94
-
DAX PTS
10 788.09
-0.21 %
Dowjones PTS
24 388.95
-2.24 %
6 613.28
-3.30 %
1.143
+0.36 %

Appels à la prudence avant l'arrivée de la vague de froid

| AFP | 773 | Aucun vote sur cette news
De la neige en Corse, à Ghisoni, le 22 février 2018
De la neige en Corse, à Ghisoni, le 22 février 2018 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )

Risques d'hypothermie ou de gelures: les autorités ont appelé à la prudence avant l'arrivée dimanche d'une vague de froid, en particulier sur la moitié nord du pays qui devrait vivre plusieurs jours de températures glaciales accompagnées de vent.

En raison d'un phénomène appelé "Moscou-Paris", des masses d'air froid intense venues de Sibérie doivent arriver par l'est à partir de dimanche après-midi.

De lundi à mercredi, Météo-France prévoit des températures minimales de -6°C à -10°C sur une grande moitié est (hors Méditerranée avec des températures entre 0°C et -4°C) et entre -2°C et -6°C sur l'ouest.

Des migrants notamment d'Afghanistan se réchauffent autour d'un feu de camp à Paris le long du Canal St Martin, le 23 février 2018
Des migrants notamment d'Afghanistan se réchauffent autour d'un feu de camp à Paris le long du Canal St Martin, le 23 février 2018 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

Mais le vent soutenu, avec des rafales pouvant aller entre "40 et 60km/h en pointe, localement 70 à 80km/h notamment sur les côtes de la Manche", "favorisera un ressenti glacial", dès dimanche et surtout entre lundi et mercredi, a noté Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo-France.

Ainsi, les températures ressenties pourront "descendre vers les -12 à -18°C sur un bon tiers nord-est" pendant ces trois journées qui devraient être les plus froides de l'hiver, a-t-il ajouté.

La température ressentie, ou "indice de refroidissement éolien", dépend de la vitesse du vent, qui vient balayer en permanence la couche isolante d'air chaud que le corps fabrique à la surface de la peau.

En raison de cette vague de froid, remarquable surtout par le fait qu'elle est particulièrement tardive, les autorités ont activé dans 37 départements le plan "grand froid" qui permet notamment d'ouvrir plus de places d'hébergement pour les sans-abris.

Comment se protéger du froid ?
Comment se protéger du froid ? ( Vincent LEFAI, Jean Michel CORNU / AFP )

Un homme de 62 ans qui vivait dans une cabane dans les bois dans les Yvelines a été retrouvé mort vendredi, un décès dû en partie au froid, selon la gendarmerie.

La Direction générale de la Santé a de son côté rappelé les "précautions indispensables" à prendre en raison du froid intense pour se protéger de l'hypothermie, des gelures ou de l'aggravation d'éventuels risques cardio-vasculaires....

Elle conseille d'éviter les sorties pour les nourrissons ou les personnes âgées, et de se couvrir chaudement, en protégeant surtout la tête, le cou, les mains et les pieds.

Les autorités ont également mis en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone liés à des chauffages défectueux.

La "vague de froid" sur la moitié nord pourrait durer jusqu'à vendredi, selon Météo-France.

En revanche, l'épisode sera plus bref au sud , "un simple coup de froid tardif assez intense, surtout mardi", a noté M. Kapikian.

Le redoux attendu sur le sud mercredi devrait être accompagné par des chutes de neige en plaine, épisode neigeux qui devrait remonter vers le nord jeudi. Mais Météo-France n'a pas encore pu évaluer son intensité.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/12/2018

Au seul mois de novembre, l'avionneur européen a reçu 43 commandes et livré 89 appareils.

Publié le 07/12/2018

Les souscriptions n'ont pas atteint le montant minimum de 75% de l'offre...

Publié le 07/12/2018

FR0000185621,EN

Publié le 07/12/2018

"Nous sommes satisfaits de ces résultats précliniques qui démontrent que Sarconeos accélère la différenciation des cellules musculaires squelettiques...

Publié le 07/12/2018

Bouygues Telecom et de Keyyo ont approuvé unanimement le projet de rapprochement. Ainsi, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Eric Saiz, Dominique Roche, ainsi…