En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 860.88 PTS
+0.22 %
5 857.0
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 613.14
+0.17 %
DAX PTS
13 146.74
+0.58 %
Dow Jones PTS
27 911.30
+0.11 %
8 402.61
+0.58 %
1.113
+0.33 %

Champions et anonymes, plus d'un millier au dernier hommage à Poulidor

| AFP | 393 | 5 par 1 internautes
Un parterre de fleurs pour les funérailles de Raymond Poulidor, à la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019
Un parterre de fleurs pour les funérailles de Raymond Poulidor, à la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019 ( MEHDI FEDOUACH / POOL/AFP )

Gloires du cyclisme, amis ou anonymes, plus d'un millier de personnes ont bravé le froid mardi matin dans le village limousin de Saint-Léonard-de-Noblat, pour un dernier hommage, au son de l'accordéon, à Raymond Poulidor, champion de la "France de toujours", mort mercredi à 83 ans.

A l'entrée de la collégiale, dont le portail roman est surmonté d'une grande photo de "Poupou" toujours à vélo en ses vieux jours, le cercueil a notamment été porté par Bernard Hinault et Bernard Thévenet, deux des trois derniers vainqueurs français du Tour de France encore en vie, avec Lucien Aimar, aussi présent.

"Injustement appelé +l'éternel second+ au vu de sa formidable carrière sportive au palmarès exceptionnel, il a su conquérir le cœur de nos grands-parents, nos parents et nos enfants", a résumé dans son oraison Alain Darbon, maire du bourg de Haute-Vienne où résidait l'ancien champion.

L'ancien directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc (g), les cyclistes Bernard Thevenet (3e d) et Gilbert Duclos-Lassalle (d) aux funérailles de Raymond Poulidor, à Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019
L'ancien directeur du Tour de France, Jean-Marie Leblanc (g), les cyclistes Bernard Thevenet (3e d) et Gilbert Duclos-Lassalle (d) aux funérailles de Raymond Poulidor, à Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019 ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

"Il va nous manquer. C'est sûr, ça fait un grand vide", soupire Bernard Thévenet, vainqueur de deux Tours, saluant un champion "connu de façon intergénérationelle. Connu par des milliers de gens qui ne l'ont pas vu sur un vélo !"

L'émotion a étreint l'assistance avec le message du petit-fils de Poulidor, le champion du monde de cyclo-cross et prometteur Mathieu van der Poel, trop ému pour lire lui-même. "Ca me fait mal de savoir que tu ne seras plus jamais là pour me voir courir (...) Tu es mon plus grand champion", a lu pour lui sa mère, fille de Poulidor, qui accompagnait la veuve, et ses deux autres petits-enfants, salués par la ministre des Sports Roxana Maracineanu.

Massés dès l'aube derrière les barrières aux abords de la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, des centaines de mordus du vélo sont venus pour les funérailles de Raymond Poulidor, le 19 novembre 2019
Massés dès l'aube derrière les barrières aux abords de la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, des centaines de mordus du vélo sont venus pour les funérailles de Raymond Poulidor, le 19 novembre 2019 ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Massés dès l'aube derrière les barrières aux abords de la collégiale, des centaines de mordus du vélo, certains venus en tenue de course, ont suivi la cérémonie sur écran géant.

A l'intérieur près de 500 personnes ont assisté à la cérémonie religieuse mêlant accordéon, évangiles et hommages, tel celui du directeur du Tour Christian Prudhomme. Il a remercié Poupou, incarnant "courage", "travail", "la France de toujours", pour lui avoir, dès l'enfance "donné l'amour du Tour de France".

"Merci Poupou"

La fille de Raymond Poulidor, Corinne Poulidor(g), durant la cérémonie de funérailles à la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019
La fille de Raymond Poulidor, Corinne Poulidor(g), durant la cérémonie de funérailles à la collégiale de Saint-Léonard-de-Noblat, le 19 novembre 2019 ( MEHDI FEDOUACH / POOL/AFP )

Daniel Mangeas, "speaker" officiel du Tour pendant quatre décennies, a rappelé la glorieuse carrière de "Poupou": 189 victoires, et quelques combats mythiques, comme avec Jacques Anquetil dans le Puy de Dôme, qui classa le Tour 1964 parmi les plus grands.

L'ancien champion du monde Luc Leblanc, Limousin comme Poulidor, a salué "un homme tranquille, un vrai terrien qui n'a jamais oublié ses racines" de fils d'agriculteurs modestes, rappelant la "souffrance dans le peloton" d'un champion qui finit "3e du Tour de France à plus de 40 ans".

Outre son palmarès exceptionnel, huit fois sur le podium final du Tour entre 1962 et 1976 sans avoir jamais porté une fois le maillot jaune, "Poupou" jouissait d'une immense popularité par "son humilité et sa simplicité qui le rendaient encore plus grand", a rappelé M. Darbon.

Malgré le froid, les habitants de Saint-Léonard-de-Noblad sont venus rendre hommage à Raymond Poulidor, le 19 novembre 2019
Malgré le froid, les habitants de Saint-Léonard-de-Noblad sont venus rendre hommage à Raymond Poulidor, le 19 novembre 2019 ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Malgré le froid, les habitants de Saint-Léonard étaient venus lui rendre hommage, comme Jeanine, "très triste. Il a tant fait pour la notoriété de Saint-Léonard. Lorsqu'en vacances nous parlions de notre village, les gens nous répondaient +le village de Poulidor+", dit-elle des sanglots dans la voix.

Claude Mazeaud, 82 ans, est venu de Lalinde en Dordogne, à 2h30 de route. "J'étais coéquipier avec lui en 62 et 63. C'est très dur pour moi. C'est une image du cyclisme qui disparaît, notre génération. On était vraiment copains".

Une grande banderole "Merci Poupou" avec photo de Poulidor, marquait l'entrée de Saint-Léonard, un bourg de 5.000 habitants qui compte aussi une avenue, un stade au nom du champion.

A la fin de la cérémonie, les admirateurs ont pu pendant une petite heure défiler et se recueillir devant le cercueil, près duquel restaient assis, émus, une brochette de champions dont Thévenet, Hinault, Aimar, André Darrigade, Marc Madiot.

Puis le cercueil, encore sous les applaudissements et au son de l'accordéon, est ressorti pour une lente traversée en voiture de Saint-Léonard, avant la crémation prévue dans l'après-midi dans l'intimité.

Un hommage sera aussi rendu à l'occasion du passage du Tour de France 2020 à Saint-Léonard, le 9 juillet lors de la 12e étape. Le Tour était déjà passé deux fois dans le village, en 2004 pour un départ d'étape puis en 2016 pour les 80 ans de Poulidor.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2019

La Banque Centrale Européenne a notifié l'exigence de capital supplémentaire au titre du Pilier 2 (P2R - Pilier 2 obligatoire) à partir du 1er janvier...

Publié le 11/12/2019

Air France-KLM exploite actuellement une flotte de 159 appareils Airbus...

Publié le 11/12/2019

Le patron de la FAA prévient que la certification de l'appareil n'interviendra pas avant 2020 et non en décembre, comme l'espérait Boeing.

Publié le 11/12/2019

Les fonds provenant des nouveaux titres devraient entrer dans la constitution du capital réglementaire de niveau 1 de Scor...

Publié le 11/12/2019

Ce projet d'environ 160 ME a été livré en 18 mois seulement...