En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 462.00
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.23 %
1.175
+0.02 %

Allemagne: neuf blessés lors d'un face-à-face entre pro et anti-étrangers à Chemnitz

| AFP | 261 | Aucun vote sur cette news
Encadrés par les forces de l'ordre, des partisans du parti d'extrême droite AfD défilent à Chemnitz dans l'est de l'Allemagne le 1er septembre 2018
Encadrés par les forces de l'ordre, des partisans du parti d'extrême droite AfD défilent à Chemnitz dans l'est de l'Allemagne le 1er septembre 2018 ( John MACDOUGALL / AFP )

Neuf personnes ont été blessées en marge de nouvelles manifestations antagonistes de plus de 8.000 personnes samedi à Chemnitz en Allemagne, organisées d'un côté par la droite ultra anti-immigrés et en face par des mouvements de gauche.

Cette ville saxonne de l'ex-RDA est depuis une semaine l'épicentre de la mobilisation de l'extrême droite allemande contre les étrangers, à la suite d'un meurtre dont est suspecté un demandeur d'asile.

Les rassemblements eux-mêmes se sont déroulés sans incident, en présence d'un très important dispositif policier pour éviter une confrontation entre partisans des deux camps.

Mais des heurts sont survenus au moment de la dispersion des cortèges, lorsque les plus déterminés des deux côtés ont cherché à s'approcher les uns des autres pour en découdre.

La police a indiqué que neuf personnes avaient été blessées lors de son intervention pour éviter des affrontements directs, dans un communiqué publié tard dans la soirée.

Une équipe de la télévision publique locale MDR a déposé plainte après avoir été agressée lors d'un tournage. Un membre de l'équipe a été blessé et son matériel cassé.

Chemnitz n'est ni grise ni brune
Chemnitz n'est ni grise ni brune", pouvait-on lire sur une immense affiche collée sous l'imposant buste de Karl Marx situé devant l'Hôtel de Ville. Chemnitz fut baptisée Karl-Marx-Stadt durant la période communiste en RDA. ( John MACDOUGALL / AFP )

Par ailleurs, en marge de ces rassemblements, dans un quartier périphérique de Chemnitz, un Afghan de 20 ans a été roué de coups dans la soirée par un groupe de quatre hommes au visage camouflé. Il a été légèrement blessé selon la police.

Environ 4.500 personnes ont défilé à l'appel de divers mouvements d'extrême droite, principalement l'Alternative pour l'Allemagne (AfD) et le rassemblement anti-islam et anti-Merkel Pegida.

Certains scandaient "nous sommes le peuple", reprenant le slogan des manifestants lors de la chute du régime communiste de RDA à l'automne 1989, ou encore "Merkel dégage!" en portant des drapeaux allemands. D'autres défilaient avec de grands portraits de victimes d'attaques perpétrées, selon eux, par des demandeurs d'asile.

En parallèle, à l'appel de plusieurs associations et partis politiques de gauche, environ 3.500 personnes, selon la police, ont défilé en répondant au mot d'ordre: "le cœur plutôt que la haine".

"Chemnitz n'est ni grise ni brune", pouvait-on lire sur une immense affiche collée sous l'imposant buste de Karl Marx situé devant l'Hôtel de Ville. Chemnitz fut baptisée Karl-Marx-Stadt durant la période communiste en RDA.

Le gouvernement, par la voix du ministre des Affaires étrangères Heiko Maas, a apporté son soutien à cette dernière manifestation, qui sera suivie lundi par un concert rock contre la xénophobie sous le slogan "Nous sommes plus nombreux".

"L'Allemagne a causé des souffrances inimaginables à l'Europe. Si à nouveau des gens défilent aujourd'hui dans les rues en effectuant le salut nazi, notre histoire passée nous oblige à défendre résolument la démocratie", a-t-il écrit sur Twitter.

Il y a une semaine, 800 sympathisants d'extrême droite avaient effectué une "chasse aux étrangers" dans la ville, après l'homicide qui a mis le feu aux poudres.

Et le lendemain, des affrontements entre plus de 2.000 protestataires d'extrême droite et environ un millier de contre-manifestants proches de l'extrême gauche avaient déjà fait plusieurs blessés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/09/2018

Alexandre Benalla devant la commission du Sénat à Paris, le 19 septembre 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Mediapart a publié lundi une photo d'Alexandre Benalla brandissant un pistolet et…

Publié le 24/09/2018

Le président des Etats-Unis Donald Trump serre la main du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à New York le 24 septembre 2018. ( Nicholas Kamm / AFP )De retour à l'ONU un an après…

Publié le 24/09/2018

Les ministres Gérald Darmanin et Bruno Le Maire le 24 septembre 2018 à l'issue du Conseil des ministres ( Philippe LOPEZ / AFP )Le gouvernement, critiqué pour sa politique jugée trop favorable…

Publié le 24/09/2018

Sécurité sociale: déficit global ( Elia VAISSIERE / AFP )Le déficit de la Sécurité sociale devrait se réduire fortement en 2018, à 400 millions d'euros, un chiffre proche des dernières…

Publié le 24/09/2018

Google souffle ses vingt bougies ce 24 septembre 2018 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )Google, né en septembre 1998, fête ses 20 ans lundi avec une conférence de presse à San Francisco. Simple…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…