En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 450.00
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 212.33
+0.37 %
7 389.32
-0.20 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Allemagne: le chef social-démocrate sous pression pour s'allier avec Merkel

| AFP | 310 | Aucun vote sur cette news
Le chef du Parti social-démocrate allemand Martin Schulz, à Berlin le 20 novembre 2017
Le chef du Parti social-démocrate allemand Martin Schulz, à Berlin le 20 novembre 2017 ( Odd ANDERSEN / AFP/Archives )

La pression monte autour du patron des sociaux-démocrates allemands Martin Schulz pour qu'il accepte une alliance avec Angela Merkel dans un nouveau gouvernement afin de sortir l'Allemagne d'une grave crise politique, rapporte mercredi la presse allemande.

Le patron du SPD, depuis son humiliante défaite aux législatives du 24 septembre, a signifié à maintes reprises son refus de reconduire la coalition sortant avec la CDU de Mme Merkel, préférant une cure d'opposition pour se reconstruire.

Mais après l'échec dimanche des négociations entre la CDU, les Verts et les libéraux pour former un gouvernement, et face à la menace d'élections anticipées, le refus de Martin Schulz est devenu plus controversé.

"Le refus de Schulz de participer à un gouvernement sème le trouble au SPD", titre le quotidien Süddeutsche Zeitung (centre gauche), "le scepticisme pointe au sein du groupe parlementaire et à la direction du parti: avec son refus strict, le chef du SPD est allé trop loin".

Car en cas d'élections anticipées, certains élus craignent d'être punis par les électeurs pour avoir prolongé la crise politique. M. Schulz argumente lui que son échec de septembre aux législatives et le score médiocre de la CDU démontrent que les Allemands ne veulent pas d'une nouvelle "grande coalition".

Le Parlement allemand
Le Parlement allemand ( Jochen GEBAUER / AFP )

"La résistance à Martin Schulz gagne du terrain au SPD", relève ainsi le quotidien populaire Bild, le plus lu d'Allemagne. Selon le journal, une trentaine de députés remettent en question la stratégie de leur patron.

Le chef de l'Etat allemand, le social-démocrate Frank-Walter Steinmeier qui veut à tout prix éviter des législatives anticipées, va recevoir M. Schulz jeudi et devrait tenter de le convaincre d'aller négocier avec Mme Merkel.

"Nous sommes dans une nouvelle situation", a insisté Johannes Kahrs, un chef de fil de l'aile droite du SPD, dans le journal régional Passauer Neue Presse, "on ne peut pas dire au président: +vlan, c'est fini+".

M. Steinmeier fait actuellement le tour des partis susceptibles de participer à une coalition sous l'égide de la chancelière au pouvoir depuis douze ans.

Claudia Roth, l'une des figures des Verts, a aussi encouragé le chef de l'Etat à "amener le SPD à bouger".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

HighCo publie une marge brute de 22,47 millions d’euros, au titre de son deuxième trimestre 2018, en hausse de 2,6% sur un an. Sur le premier semestre 2018, le spécialiste du marketing indique que…

Publié le 18/07/2018

Manutan a enregistré au troisième trimestre, clos fin juin, un chiffre d'affaires de 183,998 millions d'euros, en progression de 8,4%. A change, périmètre et jours constants, le chiffre…

Publié le 18/07/2018

Des avancées au premier semestre...

Publié le 18/07/2018

ECA Group, filiale de Groupe Gorgé, a remporté deux contrats pour la fourniture d'équipements spécifiques auprès d'un client de la défense pour un montant total de près de 9 millions d'euros.…

Publié le 18/07/2018

Chaîne de magasins spécialisée dans la distribution de produits biologiques