En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.00 %

Agression d'un couple de policiers: deux frères condamnés à la prison ferme

| AFP | 265 | Aucun vote sur cette news
Un couple de policiers agressé
Un couple de policiers agressé ( Vincent LEFAI / AFP )

Deux frères âgés de 27 et 24 ans ont été respectivement condamnés mercredi à quatre ans et demi et trois ans et demi de prison ferme pour avoir frappé un couple de policiers en dehors de leur service la semaine dernière en Seine-et-Marne.

Une semaine jour pour jour après cette agression qui avait soulevé une vague d'indignation jusqu'au sommet de l’État, le parquet avait requis quatre ans de prison, dont un an avec sursis, à l'encontre de l'aîné déjà condamné pour violences en 2014, et trois ans dont six mois avec sursis à l'encontre du cadet.

Le tribunal correctionnel de Meaux est allé au-delà, en condamnant le premier à six ans de prison, dont 18 mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans, et le second à quatre ans dont six mois avec sursis et mise à l'épreuve pendant deux ans.

Les jeunes hommes, qui avaient été placés en détention provisoire dimanche dans l'attente de ce procès en comparution immédiate, sont retournés en prison.

Apparus sonnés à l'énoncé du jugement, ils avaient un peu plus tôt dit "regretter" les violences commises.

Le 4 juillet, peu après 21H00 à Othis (Seine-et-Marne), le couple de policiers sortait du domicile d'une amie, également nounou de leur fille de trois ans. Les deux frères, qui résident chez leurs parents à 50 mètres de là, passaient en voiture. L'aîné reconnaissait la policière en fonction à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

"Barbie, c'est pas fini, on va te niquer", avait-il lancé à la jeune femme aux cheveux blonds, selon le récit du couple aux enquêteurs de la police judiciaire de Meaux.

Son compagnon s'approchait du véhicule, l'aîné sortait. S'ensuivaient des violences, notamment des coups de pied au visage, qui ont valu au fonctionnaire quinze jours d'interruption totale de travail( ITT).

Sa compagne s'est vu prescrire quatre jours d'ITT de son côté.

Les prévenus, qui avaient gardé le silence en garde à vue, ont affirmé qu'ils avaient été alpagués par les policiers, qui reprochaient à l'aîné d'avoir ébruité l'adresse de ce logement après y avoir croisé la fonctionnaire six mois plus tôt. La policière avait porté plainte. L'aîné avait été mis hors de cause.

Peu après la révélation de l'agression, Emmanuel Macron avait réagi sur Twitter: "Pas de mots assez durs pour l'ignominie et la lâcheté des deux voyous qui ont agressé (...) un couple de policiers en dehors de leur service sous les yeux de leur petite fille. Ils seront retrouvés et punis."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…