En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Afghanistan: visite surprise du vice-président américain Mike Pence

| AFP | 476 | Aucun vote sur cette news
Le vice-président américain Mike Pence avec le général Nick Nicholson, commandant des forces américaines en Afghanistan à Bagram, le 21 décembre 2017
Le vice-président américain Mike Pence avec le général Nick Nicholson, commandant des forces américaines en Afghanistan à Bagram, le 21 décembre 2017 ( MANDEL NGAN / POOL/AFP )

Le vice-président américain Mike Pence est arrivé jeudi en Afghanistan pour une visite surprise au cours de laquelle il a notamment rencontré le président Ashraf Ghani.

Mike Pence, le plus haut responsable de l'administration Trump à s'être rendu dans le pays jusqu'ici, est arrivé à bord d'un avion de l'US Air Force à la base aérienne de Bagram, où il a remercié les quelque 15.000 soldats qui y sont stationnés.

Cette visite s'est déroulée dans le plus grand secret pour des raisons de sécurité, alors que le pays est régulièrement la cible d'attentats, y compris à Kaboul.

Les Etats-Unis sont impliqués depuis 17 ans dans ce conflit, le plus long de l'Histoire des Etats-Unis et qui ne suscite plus un grand intérêt dans l'opinion publique américaine.

La visite de M. Pence visait donc à remettre sous les projecteurs l'engagement des forces américaines avant les fêtes de fin d'année.

Mike Pence s'est rendu en hélicoptère de la base de Bagram à Kaboul, où il a rencontré le président Ghani et le chef de l'exécutif Abdullah Abdullah, sur lesquels Washington compte pour l'aider à reconstruire le pays déchiré par des années de guerre.

"Nous avons parcouru ensemble un long chemin (...) Nous avons fait beaucoup de sacrifices" mais "nous sommes là pour aller jusqu'au bout", a-t-il affirmé.

Le déplacement en hélicoptère du vice-président américain, incertain jusqu'au dernier moment en raison de mauvaises conditions météo, a été finalement maintenu "par respect, pour rencontrer Ghani et Abdullah", selon un responsable de la Maison Blanche.

L'administration Trump place de grands espoirs en M. Ghani, considéré par la Maison Blanche comme plus compétent et moins corrompu que son prédécesseur Hamid Karzaï, même si son gouvernement d'unité nationale semble vaciller et si la tenue d'élections législatives a été reportée à plusieurs reprises.

M. Pence devait justement faire pression sur MM. Ghani et Abdullah pour organiser ces législatives ainsi que la présidentielle qui doit se tenir peu de temps après.

Cette visite intervient alors que le général John Nicholson, qui dirige les troupes américaines et de l'Otan en Afghanistan, a affirmé fin novembre qu'il faudrait une nette augmentation des troupes américaines envoyées au front en Afghanistan, en soutien des forces afghanes, pour repousser les talibans en 2018.

La nouvelle stratégie du président américain Donald Trump pour l'Afghanistan, dévoilée en août, a déjà conduit à une nette augmentation des bombardements aériens, tandis qu'environ 3.000 militaires ont été envoyés en renfort.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…