5 407.87 PTS
+0.66 %
5 397.00
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 305.82
+0.41 %
DAX PTS
13 057.32
+0.51 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.00 %
Nikkei PTS
21 696.65
+1.11 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Afghanistan: attaque des talibans contre un convoi de l'Otan, des victimes

| AFP | 191 | Aucun vote sur cette news
Des soldats de l'Otan et les forces de sécurité afghanes patrouillent près de Herat, en Afghanistan, le 23 mai 2017
Des soldats de l'Otan et les forces de sécurité afghanes patrouillent près de Herat, en Afghanistan, le 23 mai 2017 ( HOSHANG HASHIMI / AFP/Archives )

Les talibans ont mené mercredi une attaque à la voiture suicide contre un convoi de l'Otan près de Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, faisant "des victimes" selon un porte-parole de la coalition.

Un commerçant de Kandahar proche du lieu de l'attaque, Mohammad Azim, a rapporté à l'AFP avoir vu "trois corps sortis d'un blindé" de la coalition, précisant que le convoi comportait trois véhicules au total quand il a été attaqué vers midi (07H30 GMT).

"Un véhicule était en feu après l'attaque, peu après un hélicoptère s'est posé", a-t-il précisé.

Cette attaque intervient dans un climat fortement dégradé par la multiplication des attentats-suicide, dont le dernier en date mardi soir à Herat (ouest) a fait 30 morts et plus de soixante blessés au coeur d'une mosquée chiite.

L'opération "Résolute Support confirme l'attaque d'un convoi de l'Otan près de Kandahar. Cette attaque a fait des victimes", a indiqué dans un communiqué un porte-parole de RS, l'opération de l'Otan en Afghanistan, promettant d'autres informations "dès que possible ainsi que davantage de détails".

Mais près de trois heures après l'explosion, aucun bilan n'avait été communiqué de source officielle. La publication des bilans peut parfois prendre des jours dans le cas de décès, le temps de contacter les proches à domicile.

Selon le porte-parole de la police provinciale Zia Durrani, "une voiture piégée a foncé sur un convoi des forces étrangères vers midi à Daman", près de la base militaire de l'Otan à proximité de l'aéroport de Kandahar, la capitale du sud.

"Nous n'avons pas d'autres détails pour le moment", a-t-il ajouté.

Aucune information ne fait état de victimes civiles, selon le correspondant de l'AFP.

Un porte-parole des talibans a revendiqué cette opération par texto environ deux heures plus tard.

Les insurgés sont très présents dans la région de Kandahar, majoritairement pachtoune, à la frontière avec le Pakistan.

Le dernier attentat en date contre les forces de l'Otan s'est produit début mai à Kaboul à une heure de grande affluence, tuant huit passants et en blessant 28 autres.

Trois soldats de la coalition avaient été blessés mais la plupart des victimes étaient des civils dans cette opération revendiquée par le groupe Etat Islamique.

Par ailleurs début juillet, un soldat américain a été tué et deux blessés au cours d'une opération contre les talibans dans le Helmand, l'autre place-forte des insurgés dans le sud.

L'Opération Résolute Support compte plus de 13.000 hommes dont 8.400 Américains principalement déployés pour encadrer et entraîner les forces afghanes, mais 2.500 environ sont spécialement dédiés à la lutte anti-terroriste.

Le général John Nicholson qui commande l'opération a réclamé l'hiver dernier le renfort de plusieurs milliers hommes pour venir à bout de la double insurrection des talibans et de l'EI.

Aucune décision officielle n'a encore été prise malgré la visite en avril du patron du Pentagone, Jim Mattis et celle, le 4 juillet du sénateur républicain et héros de la guerre du Vietnam, John McCain.

La situation militaire en Afghanistan n'a cessé de se dégrader au cours de l'année écoulée. Et le directeur du renseignement américain, Dan Coats, a prévenu le Congrès en mai qu'elle continuerait "certainement de se détériorer tout au long de 2018", même avec des renforts des Etats-Unis et de leurs partenaires.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2017

La réalisation d'un chandelier en marteau le 19 octobre a permis au titre d'entamer une phase de rebond. Les indicateurs techniques restent bien orientés et militent pour une nouvelle phase de…

Publié le 23/10/2017

JC DECAUX SA. constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call P576S émis par…

Publié le 23/10/2017

Philips (+1,79% à 36,04 euros) émerge au-dessus de la mêlée au sein de l’indice néerlandais AEX après avoir dévoilé une performance opérationnelle en ligne avec les attentes au troisième…

Publié le 23/10/2017

Atos a remporté lors des Oracle Excellence Awards 2017 le prix du Partenaire de l'année spécialisé dans le Cloud pour la zone Europe, Moyen-Orient et...

Publié le 23/10/2017

Réservé à la baisse ce matin, le titre DBV Technologies chute de 40,8% à 48,56 euros après les résultats très décevants de son étude de phase 3 évaluant son traitement Viaskin Peanut chez…

CONTENUS SPONSORISÉS