5 453.58 PTS
+0.00 %
5 415.00
+0.16 %
SBF 120 PTS
4 351.13
+0.00 %
DAX PTS
12 500.47
-
Dowjones PTS
24 322.34
+0.99 %
6 649.65
+0.00 %
Nikkei PTS
22 467.87
+0.66 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Affaire Maëlys: ouverture d'une enquête pour violation du secret de l'instruction

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
Le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat le 19 octobre 2016
Le procureur de Grenoble Jean-Yves Coquillat le 19 octobre 2016 ( JEAN PIERRE CLATOT / AFP/Archives )

Près de deux mois après la disparition de la petite Maëlys, le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour violation du secret de l'instruction en raison des multiples fuites parues dans la presse, a-t-on appris mardi.

"J'ai ouvert vendredi dernier une enquête préliminaire pour violation du secret de l'enquête et de l'instruction, confiée à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction interrégionale de police judiciaire de Lyon (DIPJ)", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

Selon le magistrat, cette procédure est "assez rare" et "c'est la première fois qu'une enquête n'est pas confiée à l'inspection du service en question".

"Si les auteurs sont identifiés, il y aura des sanctions", a-t-il averti.

Cette enquête fait suite à une plainte, vendredi, de Me Alain Jakubowicz, le nouvel avocat de Nordahl Lelandais, suspecté d'avoir enlevé la fillette de presque 9 ans, lors d'un mariage fin août à Pont-de-Beauvoisin (Isère).

Cet ancien militaire de 34 ans, qui nie toute implication en dépit d'éléments troublants, a été mis en examen et écroué, le 3 septembre, pour enlèvement et séquestration.

Le procureur a par ailleurs formellement démenti des informations de presse selon lesquelles l'audition du suspect par les juges d'instruction, qui avait été reportée à la demande de son conseil, aurait lieu vendredi.

M. Coquillat s'est dit excédé de "voir tous les jours dans la presse tous les détails de l'enquête, y compris ceux que le parquet ne connaît pas, des choses qui n'ont pas à être connues" et nuisent à son bon déroulement.

Selon lui, "les fuites sont au niveau local et parisien, au niveau de la direction de la gendarmerie, de la Section de recherches et de l'IRCGN (Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale)".

Depuis la disparition de l'enfant, la région a été passée au peigne fin, les enquêteurs de la gendarmerie ayant sondé notamment de nombreux points d'eau, en vain.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/04/2018

Edenred passe à 98,5% du capital de ProwebCE, anciennement cotée sur Alternext...

Publié le 27/04/2018

Les comptes d'Auplata sont restés dans le rouge en 2017...

Publié le 27/04/2018

Amundi a enregistré au premier trimestre un résultat net part du groupe de 221 millions d'euros, en progression de 9,3%, et un résultat brut d'exploitation ajusté de 326 millions d'euros, en…

Publié le 27/04/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143344/R/2188132/846369.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 27/04/2018

Spie a dévoilé un Ebita du premier trimestre de 55,1 millions d'euros. En données proforma, c'est-à-dire incluant toutes les acquisitions réalisées en 2017 comme si elles avaient été…