En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 435.50
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
+0.38 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.13 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Affaire Grégory: nouvelle demande de liberté conditionnelle pour Murielle Bolle

| AFP | 272 | Aucun vote sur cette news
Les avocats de Murielle Bolle Jean-Paul Teissonniere (D) et Christophe Ballorin (G) arrivent au palais de justice de Dijon, le 4 août 2017
Les avocats de Murielle Bolle Jean-Paul Teissonniere (D) et Christophe Ballorin (G) arrivent au palais de justice de Dijon, le 4 août 2017 ( PHILIPPE DESMAZES / AFP )

Murielle Bolle, témoin clé de l'affaire Grégory récemment écroué, est arrivée vendredi matin à la chambre de l'instruction de Dijon, qui doit statuer sur sa demande de remise en liberté, a constaté un journaliste de l'AFP.

Agée de 48 ans, Mme Bolle a été transférée de la maison d'arrêt de Dijon dans un monospace foncé aux vitres occultées, sous la protection des forces de l'ordre. Elle a été mise en examen le 29 juin pour enlèvement suivi de mort et placée en détention provisoire.

L'audience devait démarrer à 09H30. "Je crois que ce sera une audience longue, puisque tout a été ressorti par les parties civiles et le parquet", a déclaré Me Jean-Paul Teissonnière, l'un des conseils de Murielle Bolle, en arrivant à la cour d'appel de Dijon.

"On va s'expliquer sur la totalité des éléments qui sont en contradiction (...) et nous avons bon espoir de parvenir à un résultat satisfaisant", a-t-il ajouté.

Adolescente à l'époque des faits, la suspecte avait accusé son beau-frère Bernard Laroche du rapt du garçon de quatre ans retrouvé mort dans la Vologne, avant de se rétracter.

Pour le parquet général, qui a requis le maintien en détention, le revirement de la jeune fille de 15 ans s'explique par des violences familiales subies à l'époque. Et il estime que de nouvelles pressions ne sont pas à exclure.

Mais les avocats de Murielle Bolle demandent de leur côté quelles "pressions récentes et actuelles" pourraient justifier le maintien en détention provisoire de leur cliente et affirment que "tous les éléments (...) sont réunis" pour une libération sous contrôle judiciaire, avec notamment une solution d'hébergement extra-familiale.

L'affaire Grégory avait été relancée de manière spectaculaire à la mi-juin avec l'arrestation de Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory, soupçonnés d'être les "corbeaux" de l'affaire, auteurs de plusieurs lettres anonymes bien renseignées.

Mis en examen pour enlèvement et séquestration suivis de mort, les deux septuagénaires, jamais inquiétés jusqu'alors, avaient été remis en liberté quelques jours plus tard, sous contrôle judiciaire strict: domiciliés séparément dans des lieux tenus secrets, avec notamment l'interdiction absolue de parler à la presse.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/07/2018

GAUMONT       Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions du capital social prévues par l'article L. 233-8-II du code de…

Publié le 13/07/2018

L'ANR de liquidation dilué grimpe à 2,2 euros (1,49 euro au 31 mars 2017)...

Publié le 13/07/2018

  Aujourd'hui, la Cour d'appel d'Amsterdam a déclaré contraignant l'accord de transaction Fortis conclu entre Ageas, Stichting FORsettlement et les…

Publié le 13/07/2018

Officiis Properties rappelle avoir cédé l'immeuble Salengro le 19 décembre 2017...

Publié le 13/07/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement       SICAF au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…