En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 153.19 PTS
+1.79 %
5 158.50
+1.94 %
SBF 120 PTS
4 084.66
+1.64 %
DAX PTS
11 299.80
+1.89 %
Dowjones PTS
25 883.25
+1.74 %
7 055.18
+0.47 %
1.129
+0.00 %

Affaire Benalla: le patron de la société Velours entendu comme témoin dans l'enquête sur le contrat russe

| AFP | 365 | 3 par 1 internautes
Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête du Sénat, le 21 janvier 2019
Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête du Sénat, le 21 janvier 2019 ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

Le président de la société de sécurité Velours, dont le nom est apparu dans l'affaire Benalla pour avoir assuré la sous-traitance d'un contrat avec un oligarque russe, doit être entendu mercredi comme témoin dans l'enquête ouverte à ce sujet, a indiqué le groupe à l'AFP.

Dans ce dossier tentaculaire, le nom de cette société, qui a employé l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron entre octobre 2014 et novembre 2015, a été cité dans les révélations en décembre de Mediapart à propos d'un contrat signé entre Mars, la société de Vincent Crase -- ex-employé de LREM mis en examen avec M. Benalla pour les violences du 1er-Mai -- et le sulfureux oligarque russe Iskander Makhmoudov.

Ce dernier, un milliardaire à la tête d'un empire industriel en Russie, est présenté par la justice espagnole comme faisant partie d'une puissante organisation criminelle.

La semaine passée, le parquet national financier (PNF) avait indiqué avoir ouvert une enquête sur ce contrat. Les investigations visent notamment des soupçons de "corruption", a rapporté Mediapart.

Les enquêteurs ont notamment demandé au président de Velours d'apporter les originaux du contrat de sous-traitance signé avec la société Mars lors de son audition, a affirmé une source proche du dossier à l'AFP.

Selon le président de Velours, c'est Alexandre Benalla qui a indiqué en mars 2018 à son ancien employeur que Vincent Crase cherchait un prestataire de sécurité pour une famille dont il n'a alors pas donné le nom.

S'en suivirent, toujours selon M. Bernard, plusieurs rendez-vous, parfois en présence d'Alexandre Benalla, afin de discuter du contrat, finalisé en juin 2018.

Lors d'une audition devant la commission d'enquête sénatoriale décidée après les révélations du Monde sur les violences commises le 1er mai, MM. Benalla et Crase ont assuré en janvier que le premier n'avaient pas pris part à la négociation de ce contrat, conclu alors qu'il travaillait encore à l'Elysée.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 18 février 2019

CODE OFFRE : SNOW19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SNOW19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/02/2019

Total annonce mettre en œuvre son opération annuelle d’augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés du groupe. Ainsi, la participation des salariés au capital de la…

Publié le 15/02/2019

Baccarat vient de réaliser son point d’activité annuel. Ainsi, au quatrième trimestre 2018, le spécialiste des produits en cristal haut-de-gamme a publié un chiffre d'affaires de 48,7 millions…

Publié le 15/02/2019

Total met en oeuvre son opération annuelle d'augmentation de capital réservée aux salariés et anciens salariés...

Publié le 15/02/2019

FAURECIAL'équipementier automobile publiera (avant Bourse) ses résultats annuelsICADELe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats annuelssource : AOF

Publié le 15/02/2019

Article L.233-8 II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'Autorité des marchés financiers     Dénomination sociale de l'émetteur…