En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.60 PTS
-
5 407.5
+0.57 %
SBF 120 PTS
4 340.39
-
DAX PTS
12 384.49
+0.43 %
Dowjones PTS
25 822.29
+0.25 %
7 397.23
+0.35 %
1.157
+0.03 %

Accusation de viol contre Tariq Ramadan: une enquête ouverte à Paris

| AFP | 365 | Aucun vote sur cette news
L'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan, le 26 mars 2016 à Bordeaux
L'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan, le 26 mars 2016 à Bordeaux ( MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives )

Une enquête a été ouverte à Paris après le dépôt d'une plainte, notamment pour viol, visant l'islamologue et théologien suisse Tariq Ramadan, des accusations que ce dernier conteste, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

Cette enquête porte sur les chefs de "viol, agression sexuelle, violences et menaces de mort". Le parquet de Rouen, où a été initialement déposée la plainte, "s'est dessaisi au profit du parquet de Paris", lieu où auraient eu lieu les faits dénoncés, a précisé la même source.

Il a été demandé à la police judiciaire de Rouen d'entendre la plaignante, a-t-elle ajouté.

Agée de 40 ans, Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante féministe et laïque, avait accusé vendredi sur sa page Facebook Tariq Ramadan pour ces faits, en plein débat autour du harcèlement sexuel dans la société.

Elle les avaient déjà narrés dans un livre paru en 2016 mais a expliqué n'avoir alors pas voulu révéler le nom de son agresseur en raison de "menaces de sa part".

Tariq Ramadan a, via son avocat Me Yassine Bouzrou, opposé "un démenti formel à ces allégations" et à son tour déposé plainte lundi pour "dénonciation calomnieuse" contre Mme Ayari, selon une copie de la plainte obtenue par l'AFP.

M. Ramadan, petit-fils du fondateur de la confrérie égyptienne islamiste des Frères musulmans, âgé de 55 ans, est professeur d'études islamiques contemporaines à l'université d'Oxford (Grande-Bretagne).

Relativement populaire auprès d'une partie des fidèles musulmans, il est aussi très contesté, notamment dans les milieux laïques, qui voient en lui le tenant d'un islam politique.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

   Bollène (France) - Le 21 août 2018 - 20:00 (CET)     EGIDE RENFORCE SON ORGANISATION COMMERCIALE AUX ETATS-UNIS   Le groupe Egide (ISIN: FR0000072373 - Reuters:…

Publié le 21/08/2018

Le montant du transfert s'élève à 6,5 ME auxquels pourront s'ajouter des incentives pour un maximum de 3,5 ME...

Publié le 21/08/2018

L'installation reflète l'adoption croissante de la technologie EOS en tant que standard de soin dans les centres orthopédiques...

Publié le 21/08/2018

Nacon officialise sa collaboration avec Marie-Laure 'Kayane' Norindr, joueuse professionnelle de eSport...

Publié le 21/08/2018

Entre le 13 et le 17 août, Bic a racheté pour près de 3,06 millions d’euros de ses propres actions. Ces transactions portent sur environ 39 000 titres rachetés à un prix moyen pondéré…