En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 684.35 PTS
+0.45 %
5 673.50
+0.25 %
SBF 120 PTS
4 473.61
+0.20 %
DAX PTS
12 458.04
+0.00 %
Dowjones PTS
27 094.79
-0.19 %
7 901.79
+0.00 %
1.105
+0.09 %

Accord européen pour répartir les 356 migrants de l'Ocean Viking

| AFP | 186 | 1 par 1 internautes
Des migrants secourus par le navire Ocean Viking en Méditerranée attendent à  bord, le 21 août 2019
Des migrants secourus par le navire Ocean Viking en Méditerranée attendent à bord, le 21 août 2019 ( Anne CHAON / AFP )

Un accord européen a été trouvé pour faire débarquer puis répartir dans six pays de l'Union européenne les 356 migrants se trouvant à bord du navire Ocean Viking, a annoncé vendredi le Premier ministre maltais Joseph Muscat.

"Tous les migrants à bord" du bateau humanitaire des ONG SOS Méditerranée et Médecins sans Frontière vont être transférés sur des bateaux militaires maltais, hors des eaux territoriales de ce pays, et amenés ensuite à terre.

Ils seront répartis entre "la France, l'Allemagne, l'Irlande, le Luxembourg, le Portugal et la Roumanie", a précisé M. Muscat sur son compte Twitter, notant que "personne ne restera à Malte".

Depuis Paris, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, a annoncé que la France accueillera 150 des 356 migrants, soulignant que "la France maintient sa solidarité", trois jours après le débarquement en Italie du navire espanol Open Arms dont la France va recueillir 40 migrants.

L'accord à six pays est intervenu "à la suite de discussions avec la Commission européenne et certains Etats membres, à savoir la France et l'Allemagne", a précisé le chef du gouvernement maltais.

"C'est une bonne nouvelle!", a salué le coordinateur des opérations de sauvetages de l'Ocean Viking, Nicholas Romaniuk, a rapporté une journaliste de l'AFP se trouvant à bord depuis le début de la mission.

"Nous attendons maintenant une communication officielle des autorités maltaises" sur les procédures de débarquement, a-t-il ajouté.

La nouvelle n'a pas été immédiatment annoncée aux intéressés, MSF préférant terminer une distribution de nourriture avant de partager une information tellement attendue à bord.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

Cela porte sa progression de l'année 2019 à 20%

Publié le 20/09/2019

un PE de 10 sur les attentes 2019

Publié le 20/09/2019

Thomas Cook (-20,79% à 3,54 pence) chute lourdement sur la place de Londres, évoluant ainsi à un plus bas historique. Le voyagiste britannique est confronté à des rumeurs de faillite imminente,…

Publié le 20/09/2019

Alten (+6,29% à 110 euros) est solidement installé en tête de l’indice SBF 120, le relèvement de recommandation de Société Générale amplifiant l’impact positif d’une performance…

Publié le 20/09/2019

Au premier semestre, clos fin juillet, ESI Group a essuyé une perte nette de 7,1 millions d'euros contre une perte de 7,9 millions d'euros, un an plus tôt. La perte opérationnelle courante a suivi…