En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 479.10 PTS
-
5 467.50
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 386.46
-
DAX PTS
12 374.66
-
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.176
-0.02 %

AC Ajaccio-Toulouse : barrage, polémiques et match à huis clos

| AFP | 268 | Aucun vote sur cette news
Echauffourrées dans la surface de réparation d'Ajaccio lors du barrage de Ligue 2 contre Le Havre, le 20 mai 2018 en Corse
Echauffourrées dans la surface de réparation d'Ajaccio lors du barrage de Ligue 2 contre Le Havre, le 20 mai 2018 en Corse ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )

Le match aller de barrage entre l'AC Ajaccio (Ligue 2) et Toulouse (Ligue 1) se joue mercredi à Montpellier (20h45), sur terrain neutre et à huis clos, après une polémique corse qui a enflammé la France.

Épisode 3 à Montpellier. Le stade François-Coty d'Ajaccio suspendu après les incidents du pré-barrage contre Le Havre (L2), la Ligue de football professionnel (LFP) a choisi mardi, dans l'urgence, de valider la qualification de l'ACA contre Le Havre (2-2, 5-3 aux t.a.b.), malgré la plainte du club normand, et de faire jouer le match aller de barrage dans un stade vide, loin d'Ajaccio, au grand dam des dirigeants corses.

"C'est une honte, ça ne répond à aucun cadre judiciaire, proteste le président du club corse Léon Luciani. On a joué 19 matches, ici, à Ajaccio, il ne s'est jamais rien passé. On a fait appel et on ira devant les tribunaux".

Le bus des joueurs du Havre immobilisé après avoir essuyé des projectiles aux abords du stade d'Ajaccio, le 18 mai 2018
Le bus des joueurs du Havre immobilisé après avoir essuyé des projectiles aux abords du stade d'Ajaccio, le 18 mai 2018 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP/Archives )

Les dirigeants du HAC ne sont pas satisfaits non plus. Ils ont été déboutés mardi de leur demande de match gagné sur tapis vert. Vendredi, le pré-barrage n'avait pu se disputer, leur car ayant été attaqué par un groupe de supporters. Dimanche, la rencontre reportée a été très houleuse, avec cinq cartons rouges et un coup de pied au président du club normand, Vincent Volpe, dénoncé par Le Havre et corroboré par la députée de Seine-Maritime Agnès Firmin Le Bodo, présente dans les tribunes.

- La polémique s'est étendue -

Le président de l'AC Ajaccio, Léon Luciani, veut porter plainte contre le président du Havre pour dénonciation calomnieuse, et le club normand dénonce pour sa part l'agression de son dirigeant et les insultes racistes contre ses joueurs.

En Corse, la polémique s'est étendue du monde sportif à la vie politique de l'île, suscitant une multiplication de réactions dénonçant du "racisme anti-corse".

Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de l'île de Beauté a fustigé mardi dans un tweet "le climat d'hystérie anti-corse" et "les pressions politiques venues du plus haut niveau de l'État".

Le Havrais Jean-Philippe Mateta écope d'un carton rouge, lors du barrage de Ligue 2 Ajaccio-Le Havre, disputé en Corse, le 20 mai 2018
Le Havrais Jean-Philippe Mateta écope d'un carton rouge, lors du barrage de Ligue 2 Ajaccio-Le Havre, disputé en Corse, le 20 mai 2018 ( PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP )

Le Premier ministre et ancien maire du Havre Édouard Philippe s'est dit quant à lui "consterné" par les incidents. "Consterné par l'enchaînement des faits, consterné par la violence et la brutalité de l'arrivée au stade des joueurs havrais vendredi soir, consterné par la violence, la tension qui a régné aux abords du stade et dans le stade dimanche soir", a-t-il lancé dans son Facebook Live hebdomadaire, en estimant que "le football a perdu" dans cette affaire.

Il lui reste une petite chance de se refaire, mercredi, et lors du match retour dimanche, à Toulouse.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

Au 30 juin 2018, l'Actif Net Réévalué (ANR) d'Altur Investissement s'élevait à 36,46 ME, soit 8,75 euros par action...

Publié le 26/09/2018

Pernod Ricard indique appliquer depuis le 1er juillet 2018 la méthode rétrospective complète au titre de la transition vers la nouvelle norme IFRS 15...

Publié le 26/09/2018

Rothschild & Co a une approche plus prudente pour le 2e semestre en raison d'incertitudes sur les marchés financiers...

Publié le 26/09/2018

Selon le 'Canard Enchaîné' publié ce mercredi, Engie aurait proposé qu'EDF lui rachète ses réacteurs belges.

Publié le 25/09/2018

Le résultat net, qui intègre désormais un IS à taux plein en raison de la fin en 2017 des déficits reportables, atteint 0,94 ME en croissance de +310,3%...