En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-0.35 %
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-0.34 %
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.172
+0.00 %

Incarcéré en France, Abdeslam pourra comparaître à Bruxelles

| AFP | 418 | Aucun vote sur cette news
Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13-Novembre, sur une photo fournie par la police le 15 novembre 2015
Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes du 13-Novembre, sur une photo fournie par la police le 15 novembre 2015 ( DSK / POLICE NATIONALE/AFP/Archives )

Salah Abdeslam, seul survivant des commandos du 13 novembre 2015, incarcéré en France, pourra être "prêté" à la Belgique pour un procès prévu à Bruxelles en décembre, aux termes d'un accord conclu entre les deux pays jeudi, a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

"Oui cela revient à cela", a répondu cette source à la question de savoir s'il s'agissait d'un "prêt de détenu" temporaire.

Le parquet fédéral belge a annoncé de son côté qu'"une solution juridique solide" avait été trouvée avec le parquet de Paris, ouvrant la voie à cette comparution en Belgique pour des tirs sur des policiers.

"Les deux parquets ont trouvé quelque chose de solide sur le plan juridique, c'est déjà un pas en avant", a déclaré à l'AFP Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral.

Il a précisé que cette "solution" devait encore être validée par "les juges du fond" compétents dans les deux pays, notamment par le tribunal correctionnel de Bruxelles qui doit juger Abdeslam du 18 au 22 décembre.

Il s'agit du procès de la fusillade avec des policiers survenue le 15 mars 2016 à Forest dans l'agglomération bruxelloise et qui avait précipité la fin de la cavale de Salah Abdeslam.

Le Français d'origine marocaine, seul survivant des commandos qui avaient attaqué Paris le 13 novembre 2015 (130 morts), avait été arrêté à Bruxelles le 18 mars, soit trois jours après sa fuite forcée du logement de Forest, au 60 rue du Dries.

En perquisitionnant cette habitation supposée inhabitée, où ils pensaient trouver des traces du passage des jihadistes ayant frappé Paris, des policiers français et belges avaient été accueillis par des tirs nourris d'armes automatiques. Six d'entre eux avaient été légèrement blessés. Un jihadiste algérien avait été tué en couvrant la fuite d'Abdeslam accompagné d'un complice.

Au procès, auquel, contre toute attente, il a souhaité assister, Abdeslam devra répondre, avec ce complice Sofiane Ayari, de "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers".

En fin de journée le parquet de Paris a lui aussi évoqué une "solution" pour la future comparution à Bruxelles d'Abdeslam, incarcéré depuis un mois et demi à l'isolement à la prison de Fleury-Mérogis en région parisienne.

"Le procureur fédéral belge (Frédéric Van Leeuw) et le procureur de la République de Paris (François Molins) se sont rencontrés et ont notamment évoqué les différentes modalités de comparution de Salah Abdeslam devant la juridiction belge", a indiqué le parquet de Paris.

"Ils ont trouvé une solution qui va désormais être soumise aux juges compétents", a-t-on ajouté de même source.

La rencontre entre MM. Molins et Van Leeuw a eu lieu à Malines, entre Bruxelles et Anvers (nord), où se tenait la réunion annuelle -baptisée "quadripartite"- consacrée à la coopération antiterroriste entre les procureurs de quatre pays (France, Belgique, Espagne et Maroc).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A 16h00 aux Etats-UnisReventes de logements en juin.source : AOF

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…

Publié le 20/07/2018

Eurazeo annonce être entrée en négociations exclusives avec PAI Partners en vue de la cession de sa participation dans Asmodee, un leader international de l’édition et de la distribution de jeux…