5 275.43 PTS
-0.12 %
5 267.0
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 222.70
-0.21 %
DAX PTS
12 420.25
-0.25 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Salah Abdeslam a quitté la prison de Fleury-Mérogis pour être jugé en Belgique

| AFP | 248 | Aucun vote sur cette news
Photo de Salah Abdeslam diffusée par la police française dans un avis de recherche en novembre 2016
Photo de Salah Abdeslam diffusée par la police française dans un avis de recherche en novembre 2016 ( DSK / POLICE NATIONALE/AFP/Archives )

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos jihadistes qui ont attaqué Paris le 13 novembre 2015, a quitté la prison de Fleury-Mérogis, en banlieue parisienne, pour être transféré en Belgique où il est jugé lundi, a-t-on appris de source proche du dossier.

"Il n'est plus à Fleury-Mérogis", a indiqué à l'AFP cette source, sans précision sur l'heure du départ et la suite du trajet vers la Belgique.

Un convoi de véhicules de gendarmes d'élite du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) a quitté la prison entre 3H30 et 4H00, ont constaté des journalistes de l'AFP, sans qu'il soit possible d'identifier les passagers.

Des policiers escortent  le convoi transportant Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris, de la maison d'arrêt de Fleury-Merogis vers le palais de Justice de Bruxelles où il doit être jugé, le 5 février 2018
Des policiers escortent le convoi transportant Salah Abdeslam, suspect clé des attentats de Paris, de la maison d'arrêt de Fleury-Merogis vers le palais de Justice de Bruxelles où il doit être jugé, le 5 février 2018 ( Zakaria ABDELKAFI / AFP )

Dans la nuit glaciale, un premier groupe de trois voitures encadré par des motards est sorti de cette prison de l'Essonne peu avant 3H30, avant un second groupe une vingtaine de minutes plus tard. Un peu après 4H00, trois autres véhicules ont quitté Fleury sans escorte.

Salah Abdeslam comparaît pour la première fois publiquement lundi à Bruxelles, pour sa participation présumée à une fusillade avec des policiers à la fin de sa cavale en mars 2016 dans la capitale belge.

Ce procès en correctionnelle n'est qu'un préambule à celui qui aura lieu en France pour les attentats qui y ont fait 130 morts. Mais il est très attendu pour savoir si le petit délinquant devenu "ennemi public numéro un" sortira du mutisme qu'il observe face aux enquêteurs français.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Le groupe émet 600 ME à 10 ans...

Publié le 19/02/2018

Le titre flirte avec les 10 euros, au plus bas depuis mai 2017...

Publié le 19/02/2018

Bombardier Transport (groupe Bombardier) a reçu une commande de 9 trains Regio 2N à deux niveaux (72 voitures) de SNCF Mobilités pour le compte d’Île-de-France Mobilités. Cette levée…

Publié le 19/02/2018

Du volume en séance...

Publié le 19/02/2018

Lundi 19 février 2018EURONEXTL'opérateur boursier paneuropéen diffusera ses résultats annuels avant l'ouverture de la séance.SOPRA STERIALa SSII détaillera ses résultats annuels avant…

CONTENUS SPONSORISÉS