Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 622.59 PTS
+0.59 %
6 659.00
+1.14 %
SBF 120 PTS
5 187.38
+0.54 %
DAX PTS
15 651.75
+0.23 %
Dow Jones PTS
34 789.07
-0.07 %
15 491.98
-0.07 %
1.176
-0.45 %

Abandonnés à leur sort, les chiens de l'aéroport de Kaboul se préparent à reprendre du service

| AFP | 356 | 4 par 3 internautes
Des chiens, abandonnés lors des évacuations chaotiques après le retour des talibans, lors d'un entraînement à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021
Des chiens, abandonnés lors des évacuations chaotiques après le retour des talibans, lors d'un entraînement à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021 ( Karim SAHIB / AFP )

Leur sort avait ému les défenseurs des animaux: des dizaines de chiens de l'aéroport de Kaboul, qui avaient été abandonnés lors des évacuations chaotiques organisées après le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan, se préparent à reprendre du service.

La plupart des quadrupèdes, dont certains sont spécialisés dans la recherche d'explosifs, ont été retrouvés, selon leurs nouveaux maîtres, dans la section de l'aéroport contrôlée par l'armée américaine qui a quitté l'Afghanistan le 30 août après 20 ans de présence dans le pays.

"Quand j'ai vu (les soldats américains partir), je suis venu pour sauver les chiens", raconte à l'AFP Hewad Azizi, employé d'une entreprise chargée d'assurer la sécurité dans l'aéroport.

Quand il arrive sur place, il en trouve 30, dont la moitié dans la zone contrôlée par les forces américaines. Les autres se trouvent dans les zones gérées par les anciennes forces de sécurité afghanes.

Tous sont aujourd'hui nourris, soignés et entraînés par Hewad Azizi et ses collègues dans les locaux du centre de formation de leur entreprise - deux conteneurs maritimes qui font face aux vastes hangars utilisés pendant de nombreuses années par l'armée américaine.

Le sort de ces chiens avait été mis en avant fin août par l'organisation de défense de la cause animale PETA qui avait accusé l'administration américaine d'en avoir abandonné plusieurs dizaines derrière elle.

Des chiens, abandonnés lors des évacuations chaotiques après le retour des talibans, sont entraînés à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021
Des chiens, abandonnés lors des évacuations chaotiques après le retour des talibans, sont entraînés à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021 ( Karim SAHIB / AFP )

PETA avait lancé un appel solennel au président Joe Biden afin de rapatrier les animaux, évoquant le sort d'une soixantaine de chiens renifleurs d'explosifs "assis dans des cages sur le tarmac de l'aéroport" et une autre soixantaine de chiens spécialisés "enfermés dans un chenil dans un hangar de l'aéroport, souffrant dans la chaleur, sans accès satisfaisant à de l'eau ou de la nourriture".

Entraînement quotidien

Ces accusations avaient été immédiatement rejetées par le Pentagone, qui avait assuré que les photographies diffusées sur les réseaux sociaux montraient des chiens placés dans un refuge animalier afghan et non des animaux placés sous la responsabilité de l'armée américaine.

Un chien, abandonné pendant les évacuations chaotiques après le retour des talibans, se repose dans sa cage, dans un centre d'entraînement canin improvisé à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021
Un chien, abandonné pendant les évacuations chaotiques après le retour des talibans, se repose dans sa cage, dans un centre d'entraînement canin improvisé à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021 ( Karim SAHIB / AFP )

"Contrairement à des informations inexactes, l'armée américaine n'a pas laissé de chiens dans des cages à l'aéroport international Hamid Karzaï, et notamment pas de prétendus chiens militaires", avait assuré John Kirby, le porte-parole du Pentagone.

Américains ou non, la priorité pour Hewad Azizi et ses collègues est désormais de préparer l'équipe canine à la réouverture prochaine de l'aéroport.

"Nous avons fait des entraînements avec eux pour voir" ce qu'ils savaient faire exactement, explique M. Azizi ajoutant s'être rendu compte qu'il s'agissait de "chiens renifleurs d'explosifs".

Son préféré? Rex, un Malinois brun foncé, qu'il emmène chaque jour se promener, à quelques mètres de trois vieux avions de l'armée de l'air afghane.

Sur cette petite étendue de terre jonchée de douilles et de sachets de rations alimentaires américaines vides, il cache une boîte à l'odeur d'explosifs. Une poignée de secondes plus tard, Rex revient avec la boîte et reçoit, en récompense, une balle avec laquelle jouer.

Des chiens, abandonnés dans le chaos des évacuations d'Afghanistan, sont entraînés dans un centre de dressage improvisé à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021
Des chiens, abandonnés dans le chaos des évacuations d'Afghanistan, sont entraînés dans un centre de dressage improvisé à l'aéroport de Kaboul, le 12 septembre 2021 ( Karim SAHIB / AFP )

Après deux semaines de vacances forcées, l'équipe canine pourrait bientôt reprendre du service.

Depuis plusieurs jours, l'activité reprend doucement son cours sur le tarmac de l'aéroport. Après deux vols charters la semaine dernière, un vol commercial en provenance d'Islamabad s'est posé lundi. Une première depuis la prise de contrôle du pays par les talibans le 15 août.

 ■

Copyright © 2021 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/09/2021

Joe Biden à Long Beach en Californie, le 13 septembre 2021 ( Brendan Smialowski / AFP )Taxer les plus riches, choyer la classe moyenne: Joe Biden, fragilisé depuis le retrait chaotique…

Publié le 16/09/2021

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Publié le 16/09/2021

Au 1er semestre 2021, le chiffre d'affaires de Bassac s'établit à 481 ME, en hausse de 21% par rapport au 1er semestre 2020...

Publié le 16/09/2021

Metex a mis en place un plan de stabilisation de la production de l'usine "METEX NØØVISTA" de Carling. Le chimiste prévoit une reprise des expéditions de PDO mi-novembre. A ce stade, le groupe…

Publié le 16/09/2021

Wendie Renard avec l'équipe de France face aux Etats-Unis en Coupe du Monde, le 28 juin 2019 au Parc des Princes ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )La sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre a…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2021

Affluent Medical, medtech française spécialisée dans le développement international et l'industrialisation de prothèses médicales innovantes, à un...

Publié le 16/09/2021

Le Conseil d'Administration de Delta Plus Group a décidé le 3 septembre 2021 de soumettre à l'Assemblée Générale mixte des actionnaires du 15 octobre...

Publié le 16/09/2021

Le chiffre d'affaires du Groupe au 1er semestre 2021 s'établit à 15,9 ME, une hausse de 34% par rapport au S1 2020 sous le double effet de...

Publié le 16/09/2021

Après un premier semestre (juin à décembre 2020) négativement impacté par la crise sanitaire, Agripower a observé, comme anticipé, un net redressement...

Publié le 16/09/2021

OSE Immunotherapeutics SA annonce la présentation(1) de nouvelles données prometteuses de l'inhibiteur de SIRPα BI 765063, issues de l'escalade de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne