En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 621.65 PTS
-0.60 %
5 619.00
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 430.65
-0.69 %
DAX PTS
12 385.63
-0.66 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
+0.00 %
1.106
-0.10 %

A New York, Greta Thunberg appelle à "cesser de détruire la nature"

| AFP | 292 | 4 par 4 internautes
La jeune militante suédoise pour le climat, Greta Thunberg, arrive dans le port de New York après 15 jours de traversée de l'Atlantique sur un voilier à zéro émission carbone
La jeune militante suédoise pour le climat, Greta Thunberg, arrive dans le port de New York après 15 jours de traversée de l'Atlantique sur un voilier à zéro émission carbone ( Johannes EISELE / AFP )

A peine arrivée à New York après 15 jours de traversée de l'Atlantique, la jeune égérie pour le climat Greta Thunberg a appelé Donald Trump à "écouter la science" et l'humanité à "cesser de détruire la nature".

"Greta! Greta!": la jeune Suédoise de 16 ans a accosté sous un ciel gris à la pointe sud de Manhattan vers 16 heures locales (20H00 GMT), sous les applaudissements de quelques centaines de personnes qui l'attendaient sur le quai, et après avoir été brièvement escortée par 17 bateaux de l'ONU - une référence aux 17 objectifs de développement durable de l'organisation pour 2030.

A peine débarquée, elle a affiché sa détermination à continuer à se battre pour le climat comme elle le fait depuis un an, au point de devenir une star pour des centaines de milliers de jeunes qui répondent chaque vendredi à son appel de faire l'école buissonnière pour attirer l'attention sur l'urgence climatique.

"La crise du climat est une crise mondiale, la plus grande crise à laquelle soit confrontée l'humanité", a-t-elle déclaré.

"Il faut que nous soyons unis et que nous nous soutenions mutuellement et que nous agissions, sinon il pourrait être trop tard. N'attendons plus, agissons maintenant!"

Interrogée à savoir quel message elle avait pour le président climato-sceptique américain Donald Trump, qui pourrait se retrouver comme elle à l'ONU pour le sommet sur le climat le 23 septembre, elle a semblé peu optimiste.

"Mon message pour lui est +Ecoutez la science!+ Mais clairement, il ne le fait pas (...) Si personne n'a pu le convaincre de l'urgence de la crise climatique, pourquoi pourrais-je y arriver?", a déploré l'adolescente.

Plus tard, évoquant les attaques répétées du président américain contre les éoliennes, elle a glissé en riant: "je suis assez sûre que les éoliennes ne causent pas le cancer".

Des propos sans doute appréciés par le maire démocrate de New York Bill de Blasio.

"Greta Thunberg a montré plus de leadership sur le climat en une traversée de l'océan que tout le gouvernement Trump depuis son arrivée au pouvoir", avait affirmé le maire dans un tweet juste avant son arrivée à Manhattan.

Soulignant aussi avoir entendu parler pendant sa traversée des incendies qui ravagent l'Amazonie, vitale pour la planète, la jeune femme les a jugés "désastreux" et estimé que c'était le "signe clair qu'il faut arrêter de détruire la nature".

L'amarrage du Malizia II à New York marque la fin d'un périple entamé le 14 août à Plymouth, en Grande-Bretagne, pour terminer par un passage devant la Statue de la Liberté et un amarrage près de l'embouchure de la rivière Hudson, à l'ouest de Manhattan.

L'adolescente, désormais reconnaissable dans le monde entier à son visage poupin et ses longues tresses, avait alors embarqué avec son père à bord du voilier à zéro émission carbone Malizia II, skippé par Pierre Casiraghi, fils de la princesse Caroline de Monaco, et l'Allemand Boris Herrmann.

Greta Thunberg, diagnostiquée autiste Asperger à l'âge de 12 ans, avait refusé de prendre l'avion à cause des émissions de carbone que ce moyen de transport génère.

Première manifestation vendredi

La traversée de l'Atlantique de Greta Thunberg
La traversée de l'Atlantique de Greta Thunberg ( Lynne SCHOEMAN / AFP )

Le voyage, dans des eaux parfois agitées, avec un seau pour uniques toilettes, a clairement été fatiguant, même si elle a souligné que "la puissance et la beauté de l'océan (lui) avaient rappelé que nous devons arrêter de détruire le monde dans lequel nous vivons".

"Mon cerveau ne fonctionne plus bien", s'est-elle excusée alors qu'elle bafouillait brièvement lors de la conférence presse.

"C'est fou qu'il faille qu'une personne de 16 ans traverse l'Atlantique pour affirmer ses vues," a-t-elle ajouté.

Si son mouvement "FridaysforFuture" a inspiré des foules de jeunes gens à travers le monde, Greta Thunberg a aussi ses détracteurs.

Ces derniers jours, certains ont notamment moqué son voyage en bateau, faisant valoir que plusieurs membres de l'équipage du voilier avaient prévu de revenir en Europe en avion, et que son voyage contribuerait donc aussi à polluer la planète.

Mais ce genre de polémique ne semble pas entamer la détermination de l'adolescente, qui a prévu une série de rencontres et d'actions militantes à New York avant le sommet du 23 septembre.

Si elle a abrégé la conférence de presse pour aller "se reposer", elle a indiqué qu'elle participerait dès vendredi à une marche de jeunes devant l'ONU.

Elle prévoit aussi de manifester le vendredi 20 - juste avant le sommet du 23 - et le 27 septembre.

Outre les Etats-Unis, elle a également prévu de se rendre au Canada, au Mexique et à Santiago du Chili pour une autre conférence de l'ONU en décembre.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
4 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/09/2019

Les joueurs de l'équipe de France se congratulent après avoir remporté la médaille de bronze au Mondial de basket au détriment de l'Australie, le 15 septembre 2019 à Pékin ( NOEL CELIS /…

Publié le 16/09/2019

Cette offre s'appuie sur le savoir-faire de Petits-fils, qui a rejoint Korian en novembre 2018

Publié le 16/09/2019

Korian poursuit la diversification de son offre en tant qu'opérateur intégré de solutions pour les personnes en perte d'autonomie. Un an après la création de Korian Solutions, son agence digitale…

Publié le 16/09/2019

"Jane", un pseudonyme, 24 ans, a menti durant des semaines à sa mère à qui elle a caché sa participation aux manifestations à Hong Kong, photographiée le 6 septembre 2019 ( Philip FONG / AFP…

Publié le 16/09/2019

Korian, expert des services de soin et d'accompagnement aux seniors, poursuit la diversification de son offre en tant qu'opérateur intégré de...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Amplitude Surgical affiche un copieux rebond de 25,4% ce lundi à 1,63 euro dans un beau volume de 0,2% du capital...

Publié le 16/09/2019

Witbe, spécialiste de la Qualité d'Expérience (QoE) des services numériques, a été sélectionné par Turkcell, premier opérateur en Turquie, pour automatiser les tests et l'analyse de ses…

Publié le 16/09/2019

Les attaques en Arabie Saoudite font bondir les cours du baril de brut...

Publié le 16/09/2019

La flambée du pétrole (+8,7% pour le Brent; +7,9% pour le WTI) soutient logiquement les valeurs pétrolières. TechnipFMC bondit de 6,4% tandis que Total grimpe de 2,9%. Sur le SBF 120, CGG s'adjuge…

Publié le 16/09/2019

CGG annonce ce jour le lancement par Sercel de GPR, un nouveau node dédié aux applications en fond de mer (OBN). GPR, qui a été développé en partenariat avec BGP, s'appuie sur la technologie…