En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.93 PTS
-0.06 %
5 430.50
+0.03 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

A la 19e Techno Parade, une foule de jeunes célèbre "le droit à la fête"

| AFP | 514 | Aucun vote sur cette news
La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris
La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

Plus de 300.000 "teufeurs", dont une foule de jeunes, ont participé selon les organisateurs à la 19e Techno Parade, grande "fête revendicative" des musiques électroniques organisée samedi après-midi à Paris.

Sur un parcours allongé cette année, ils ont défilé du Louvre à la Nation avec pour mot d'ordre "le droit à la liberté d'expression et à la fête".

Depuis 1998, époque où la musique techno était souvent diabolisée, cette vitrine annuelle des cultures électroniques créée avec le soutien de Jack Lang, est l'occasion de sensibiliser le grand public par un événement festif de rue, et de faire connaître aussi les revendications récurrentes des organisateurs d'événements toujours confrontés, selon eux, à des difficultés administratives avec "des annulations préfectorales au dernier moment".

La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris
La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

Dès midi, sous un soleil radieux, des dizaines de milliers de jeunes, souvent les cheveux colorés à la bombe, parfois déguisés en super héros ou personnages de manga selon les codes techno, se sont retrouvés devant le Louvre pour un "dancefloor" géant au pied de dix chars et de leur "sound system" jouant les principaux courants électros, et faisant la part belle au "hardcore", tempo jusqu'à 300 battements par minute, avec des basses intenses.

Cette année, malgré l'état d'urgence, la Préfecture de police avait autorisé un parcours de 6 km, le double de l'an dernier, le plus long de l'histoire de la Techno Parade. Vers 15H00, le grand serpentin musical et sa foule joyeuse et compacte a suivi la Seine jusqu'au boulevard Diderot, avant de bifurquer vers la Nation où la dispersion devait intervenir peu après 19H00.

Le char "Sound of Carthage" avec la crème des DJs tunisiens a ouvert la marche, juste avant celui de la Colombie, invitée d'honneur de la Techno Parade cette année.

- Réunion interministérielle jeudi prochain -

La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris
La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

Au côté de son prédécesseur Jack Lang, la ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé à l'AFP la tenue d'une réunion interministérielle jeudi prochain pour évoquer les doléances du monde de la techno, notamment la facturation depuis peu des forces de l'ordre imposée aux organisateurs d'événements.

Parmi les signataires d'une tribune contre les "gendarmes payants", Jack Lang a estimé que "cela représente un surcoût insupportable pour les organisateurs de fêtes techno.

"On pourrait imaginer de créer un système de péréquation pour la sécurité. Le coût serait élevé pour les grands festivals, et abordable pour les petits. Il est anormal que l'Etat impose une surtaxe en quelque sorte pour la sécurité, à la tête du client", a dit à l'AFP l'ancien ministre de la culture, défenseur historique des musiques électroniques.

"Consciente" du problème et "soucieuse de trouver une solution la plus équitable possible", Françoise Nyssen dit avoir apprécié sa première participation à la Techno Parade: "je peux juste apprécier l'enthousiasme, l'énergie, l'inventivité de ce grand moment de fraternité, le plaisir des jeunes... Je suis ravie d'être là !", a confié la ministre qui est montée sur les chars tunisien et colombien à la rencontre des DJs en pleins mixs.

La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris
La 19e Techno Parade, organisée le 23 septembre 2017 à Paris ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP )

La fin des "interdictions injustifiées" d'événements électroniques et une meilleure répartition des droits d'auteur comptaient aussi parmi les mots d'ordre de la Techno Parade, selon l'association organisatrice Technopol.

Après la place de la Nation, plusieurs "afters" officiels devaient accueillir les marcheurs les plus motivés, dont la "Dream Nation" aux Docks de Paris avec quatre scènes et 30 DJs internationaux, et aussi le concert du duo islandais Kiasmos à l'Élysée Montmartre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/07/2018

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump, lors d'un sommet du G20 à Hambourg le 7 juillet 2017 ( SAUL LOEB / SPUTNIK/AFP/Archives )L'heure du face-à-face a…

Publié le 16/07/2018

Wall Street a bien terminé la semaine, malgré le recul des financières. Le Nasdaq-100 a réussi à inscrire un nouveau zénith.

Publié le 16/07/2018

En première partie de séance, l’indice parisien est parvenu à se hisser à proximité de la partie haute d’une zone de résistance considérée comme le niveau d’invalidation du dernier…

Publié le 16/07/2018

Covivio Hotels, filiale de Covivio (nouveau nom de Foncière des Régions) affiche à fin juin 2018, une valeur du patrimoine immobilier, en part du...

Publié le 16/07/2018

L'exercice de l'option de surallocation, consentie par son actionnaire majoritaire SRC à Louis Capital Markets, dans le cadre de l'introduction en bourse de Cogelec, a été exercée. Elle a donné…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Avec maintien du droit préférentiel de souscription

Publié le 16/07/2018

Lundi 16 juillet 2018A 11h00 en zone euroBalance commerciale de mai.A 14h30 aux Etats-UnisVentes au détail de juin.Indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York pour juillet.A 16h00 aux…

Publié le 16/07/2018

Orchestra-Prémaman dévoile un chiffre d'affaires du premier trimestre (1er mars au 31 mai 2018) de 140,4 ME en baisse de -8,9%, "du fait d'un...

Publié le 16/07/2018

Carmina Abad Sanchez prend la tête des opérations dans la région

Publié le 16/07/2018

Antalis a acquis le distributeur roumain de supports de communication visuelle Verla, qui réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 8 millions d'euros. Cette opération est soumise à…