En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 025.20 PTS
-0.17 %
5 026.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 013.27
-0.22 %
DAX PTS
11 341.00
-0.11 %
Dowjones PTS
25 413.22
+0.49 %
6 867.02
-0.34 %
1.142
+0.81 %

A Istanbul, la rénovation d'une gare historique a un train de retard

| AFP | 712 | Aucun vote sur cette news
La gare de Haydarpasa à Istanbul, le 15 février 2018
La gare de Haydarpasa à Istanbul, le 15 février 2018 ( OZAN KOSE / AFP )

Construite au tout début du XXe siècle comme la porte de l'Europe vers l'Orient, la gare de Haydarpasa à Istanbul se dresse toujours fièrement sur la rive asiatique de la ville, mais il lui manque des trains: la rénovation du site n'en finit plus.

Ses hautes tours au style gothique dominent encore le Bosphore et l'imposante façade a survécu à un siècle d'une histoire parfois tragique - la Première Guerre mondiale et la chute de l'Empire ottoman, la déportation des Arméniens, plusieurs coups d'Etat, un incendie qui a détruit la toiture en novembre 2010...

Mais depuis cinq ans, plus aucune locomotive n'est entrée en gare.

La gare de Haydarpasa à Istanbul, le 15 février 2018
La gare de Haydarpasa à Istanbul, le 15 février 2018 ( OZAN KOSE / AFP )

Le bâtiment est fermé pour restauration, or les travaux traînent en longueur et les rumeurs de vente ou de transformation en hôtel ou en centre commercial - des options évoquées par des responsables politiques dans le passé - vont bon train.

Les défenseurs du patrimoine s'inquiètent d'une telle éventualité et nombre d'entre eux se mobilisent, manifestant chaque semaine pour préserver cette gare inscrite en 2012 sur la liste des sites menacés par l'ONG Fonds mondial pour les monuments.

Mais ces défenseurs ainsi que des élus locaux et la société publique des chemins de fer (TCDD) assurent à l'AFP que les trains reviendront bien à Haydarpasa.

Ses hautes tours au style gothique dominent encore le Bosphore et l'imposante façade a survécu à un siècle d'une histoire parfois tragique
Ses hautes tours au style gothique dominent encore le Bosphore et l'imposante façade a survécu à un siècle d'une histoire parfois tragique ( OZAN KOSE / AFP )

"Les premiers trains arriveront en 2019", affirme Aykurt Nuhoglu, le maire du district de Kadiköy où se trouve la gare à Istanbul. La gare "restera une propriété publique. Il y a eu des débats, mais le risque (d'une privatisation) est écarté", dit-il.

- 'Une gare, rien d'autre' -

Un responsable de la TCDD, qui a requis l'anonymat, l'assure également : "Haydarpasa est en cours de restauration pour être une gare, rien d'autre n'est envisagé".

L'intérieur d'un wagon couvert de graffitis dans la gare de Haydarpasa, à Istanbul, le 15 février 2018
L'intérieur d'un wagon couvert de graffitis dans la gare de Haydarpasa, à Istanbul, le 15 février 2018 ( OZAN KOSE / AFP )

Une fois rouverte, elle est censée devenir une plaque tournante pour les trains de banlieue, ainsi que le terminus des nouveaux trains à grande vitesse venant d'Ankara, qui s'arrêtent actuellement à la gare de Pendik, très éloignée du centre-ville.

Inaugurée en 1909, cinq ans avant la Première guerre mondiale, Haydarpasa a été conçue par deux architectes allemands et se voulait un symbole de l'amitié entre l'Empire ottoman et l'Allemagne impériale de Guillaume II.

Un chat marche sur le bord d'un quai dans la gare de Haydarpasa, à Istanbul, le 15 janvier 2018
Un chat marche sur le bord d'un quai dans la gare de Haydarpasa, à Istanbul, le 15 janvier 2018 ( OZAN KOSE / AFP )

Guillaume II aspirait alors à étendre son influence au Moyen-Orient et avait scellé une amitié solide avec le sultan Abdulhamid II.

Il rêvait d'un train allant de Berlin à Bagdad, en passant par Constantinople (Istanbul), Alep et Mossoul, avec un embranchement vers Damas.

Le 24 avril 1915, épisode sombre de son histoire, la gare fut le point de départ du premier convoi d'Arméniens rassemblés à Istanbul et déportés. La Turquie a toujours nié que les massacres qui ont suivi constituaient un génocide, comme l'affirment nombre d'historiens.

Jusqu'à sa fermeture récente, Haydarpasa était une gare animée, où s'arrêtaient des trains de banlieue ainsi que des trains de nuit cheminant vers l'est du pays, à Kars ou Van, et jusqu'à Téhéran. C'était aussi le point de départ du Taurus Express, une ligne reliant Istanbul à Bagdad en passant par Alep, évoquée en ouverture du "Crime de l'Orient Express", célèbre roman d'Agatha Christie.

- 'Droit d'opposition' -

Ceux qui militent pour la préservation de la gare sont convaincus que seule la mobilisation de la société civile a permis de contrer "les tentatives de transformation (du site) en un centre commercial ou un port de croisière", comme le dit Ishak Kocabiyik, ancien Secrétaire général du Syndicat des travailleurs des transports unis.

"Nous avons jusqu'à présent coupé court à de tels projets en usant de notre droit d'opposition", affirme-t-il, en insistant sur la situation stratégique de la gare pour le réseau ferré.

"Nous resterons ici jusqu'à ce que tous les trains s'arrêtent à nouveau (à Haydarpasa) et, alors seulement, nous mettrons un terme à notre mobilisation", promet l'avocat Ersin Albuz, très engagé sur cette question et convaincu d'oeuvrer pour l'Histoire.

Au-delà de cette gare, certains architectes accusent le gouvernement, sous la direction du président Recep Tayyip Erdogan, ancien maire d'Istanbul, de saccager le patrimoine historique de la ville au nom de la modernisation.

Les autorités, elles, assurent qu'il s'agit uniquement de doter la mégalopole des infrastructures nécessaires. Le réaménagement du réseau ferroviaire s'inscrit dans ce cadre. Ce réseau a tellement peu évolué en un siècle --entre le début du XXe et les années 2000-- que les Turcs lui préfèrent l'avion et l'autocar.

Sami Yilmaztürk, le responsable de la branche stambouliote de l'Ordre des architectes turcs, très critique des projets d'infrastructures du gouvernement, n'entend pas baisser la garde. La gare de Haydarpasa est selon lui une "porte d'Istanbul sur l'Europe". "Aujourd'hui elle est restaurée en tant que gare, mais je crains que cela ne change à nouveau dans deux jours."

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/11/2018

Des migrants d'Amérique centrale essayant de pénéterr aux Etats-Unis font la queue pour une distribution de nourriture à Tijuana au mexique le 15 novembre 2018 ( ALFREDO ESTRELLA / AFP )Plus…

Publié le 16/11/2018

La première ministre britannique Theresa May quitte le 10 Downing Street à Londres le 16 novembre 2018 ( Daniel LEAL-OLIVAS / AFP )Au lendemain d'une folle journée ponctuée par des démissions…

Publié le 16/11/2018

Michel Fourniret et Monique Olivier devant la cour d'assises des Yvelines le 13 novembre 2018 ( Benoit PEYRUCQ / AFP )Double perpétuité. Le tueur en série Michel Fourniret a été à nouveau…

Publié le 16/11/2018

Jeff Bezos, en octobre 2018 ( Matt Winkelmeyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )Des membres du Parlement européen ont appelé vendredi le PDG d'Amazon, Jeff Bezos, à cesser de…

Publié le 16/11/2018

Michel Fourniret et Monique Olivier devant la cour d'assises des Yvelines le 13 novembre 2018 ( Benoit PEYRUCQ / AFP )Double perpétuité. Le tueur en série Michel Fourniret a été à nouveau…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

 CRÉDIT AGRICOLE S.A.   Société anonyme au capital de 8 559 311 468 EUROS Siège social : 12, Place des Etats-Unis - 92127 Montrouge Cedex France 784608416…

Publié le 16/11/2018

    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Monthly information relating to the total number of…

Publié le 16/11/2018

    CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 Saint-Etienne 554 501 171 R.C.S.…

Publié le 16/11/2018

  Raison sociale de l'émetteur : Société Générale S.A. - SA au capital de 1 009 897 173,75…

Publié le 16/11/2018

TIVOLY Société Anonyme au capital de 11 079 900 euros Siège Social : 266 route Portes de Tarentaise - 73790 Tours-en-Savoie R.C.S. Chambéry : 076 120 021   Communiqué de…