En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 621.29 PTS
-0.60 %
5 621.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 434.61
-0.60 %
DAX PTS
12 406.35
-0.50 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
+0.00 %
1.103
-0.40 %

800.000 suicides par an, dans le monde alerte l'OMS

| AFP | 197 | 4.50 par 2 internautes
800.000 personnes mettent fin à leurs jours dans le monde, selon l'OMS
800.000 personnes mettent fin à leurs jours dans le monde, selon l'OMS ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Avec 800.000 personnes qui mettent fin à leurs jours chaque année dans le monde -- une tous les 40 secondes, les chiffres restent alarmants même si le taux de suicide par habitant recule, a indiqué l'OMS lundi.

Dans un rapport publié un jour avant la journée mondiale de prévention du suicide, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) explique qu'entre 2010 et 2016, le taux mondial a diminué de 9,8% avec des baisses allant de 19,6% dans la région du Pacifique occidental à 4,2% dans la région de l'Asie du Sud-Est.

La région des Amériques -- où l'accès aux armes à feu est un important moyen de suicides selon l'OMS - est la seule ayant enregistrée une hausse (+6%).

La baisse du taux mondial s'explique en partie par le fait qu'un plus grand nombre de pays dispose de stratégies de prévention.

"Malgré les progrès réalisés, on compte toujours un décès par suicide toutes les 40 secondes", la même fréquence que celle indiquée en 2014, a relevé le directeur de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, dans un communiqué.

La très grande majorité des suicides se produisent dans des pays à revenu faible et intermédiaire, mais les pays à revenu élevé ont le taux le plus élevé de suicide (11,5 pour 100.000 habitants).

Les taux de suicide en Afrique, Europe et Asie du Sud-Est sont supérieurs à la moyenne mondiale qui est 10,5 pour 100.000 habitants, tandis que la région de la Méditerranée orientale dispose du taux le plus faible.

Guyana et Russie

Selon les comparaisons internationales, le Guyana, ancienne colonie britannique située entre le Venezuela et le Surinam, est le pays qui enregistre le taux le plus élevé de suicide par habitant (30,2 pour 100.000), avec un chiffre élevé d'ingestion de pesticides.

Vient ensuite la Russie, où l'excès d'alcool est tenu pour responsable du taux de suicide élevé. Parmi les autres pays disposant de taux élevés figurent la Lituanie, le Lesotho, l'Ouganda, le Sri Lanka, la Corée du Sud, l'Inde ou encore le Japon.

En France, le taux est de 12,1 pour 100.000 habitants. Par genre, il s'établit à 6,5 pour 100.000 femmes et de 17,9 pour 100.000 hommes.

Cette importante différence entre les hommes et les femmes se retrouve au niveau mondial, à quelques rares exceptions près comme en Chine (8,3 pour 100.000 femmes et 7,9 pour 100.000 hommes).

Cet écart entre genres est globalement plus grand dans les pays riches.

- Pesticides et séries TV-

Les méthodes de suicide les plus courantes sont la pendaison, l'auto-empoisonnement par les pesticides et les armes à feu. Selon l'OMS, diminuer l'accès aux pesticides peut faire baisser les taux de suicide, comme l'ont montré des initiatives prises au Sri Lanka et en Corée du Sud.

Au Sri Lanka, une série d'interdictions de pesticides a entraîné une baisse de 70% du nombre de suicides, permettant de sauver 93.000 personnes entre 1995 et 2015, selon l'OMS.

Globalement, un peu plus de la moitié des personnes qui se suicident ont moins de 45 ans. Chez les 15-24 ans, c'est même la deuxième cause de décès, après les traumatismes dus aux accidents de la route.

L'OMS mène une campagne d'un mois sur la prévention du suicide. A cette occasion, l'organisation va publier une brochure avec des recommandations pour les cinéastes et créateurs de séries télévisées.

D'après Alexandra Fleischmann, experte scientifique à l'OMS, les études ont montré que les "gens qui sont vulnérables imitent" les suicides lorsqu'ils sont montrés en détail sur des écrans.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Ça chauffe entre le patron de la SSII et la présidente de l'ADAM...

Publié le 16/09/2019

Alors que la météo boursière se dégrade

Publié le 16/09/2019

L’action H&M (-2,13% à 186,18 couronnes suédoises) ferme la marche de l’indice OMX, l’annonce de revenus trimestriels un peu meilleurs que prévu déclenchant des prises de bénéfices. Au…

Publié le 16/09/2019

Par courrier reçu le 13 septembre 2019 par l'AMF, la Caisse des Dépôts et Consignations a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en...

Publié le 16/09/2019

Par courrier reçu le 13 septembre 2019 par l'AMF, FIL Limited (Pembroke, Iles des Bermudes) a déclaré à l'Autorité française des marchés financiers...