En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

Analyse valeur sur SOITEC


Soitec, un peu de soleil dans l’eau froide
 
Après plusieurs années de performances décevantes, le leader mondial des plaques de silicium sur isolant (SOI) destinées à l'industrie des semi-conducteurs compte sur sa récente diversification dans la fabrication de modules photovoltaïques pour se redresser.
 
Lors de son exercice 2013-2014, la société iséroise fondée en 1992 a encore creusé sa perte de 13% à 236,7 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en repli de 6% à 247,1 ME. Néanmoins, pour son 1er trimestre, son chiffre d’affaires a progressé de 14,4 % à 49,5 ME malgré l’effondrement des ventes de plaques en 300 mm (- 69%). Cependant, la division Electronique est attendue en fort rebond sur le trimestre en cours, portée par les applications de radiofréquence et mobiles (plaques de plus petits diamètres) sujettes à un caractère saisonnier du marché de la mobilité grand public.
 
Actuellement, le pôle Electronique donc les ventes de plaques constituent encore le cœur de l’activité mais, depuis le rachat en 2009 de la société allemande Concentrix Solar, Soitec est entré sur le marché de l’énergie solaire et, pour son 1er trimestre, cette activité a généré 23,9 ME des ventes sur 49,5. La technologie des modules CPV (photovoltaïque à forte concentration), entièrement automatisés, assure une production d’énergie constante et d’un rendement élevé (plus de 32 %) en n’exigeant aucun refroidissement par eau.
 
C’est la mise en service partielle de la centrale de Touwsrivier en Afrique du Sud qui a fait décoller l’activité solaire et ce projet va monter en puissance jusqu’à la livraison de sa totalité d’ici la fin de ce trimestre. En revanche, la société a subi un coup dur en avril dernier après le renoncement de l’américain Tenaska  à utiliser sa technologie CPV pour la centrale Desert green en Californie, privant ainsi Soitec de la moitié de son carnet de commandes et d’environ 375 M$ de ventes. Ses difficultés financières récurrentes et le poids trop élevé de la dette ont amené à des cessions ou monétisations de plusieurs sites ainsi qu’à des augmentations de capital répétées (3 depuis 2011 dont la dernière de 83 ME en juin dernier au prix unitaire de 1,60 euro).
 
Pourtant, une fois de plus, la Direction de Soitec est résolument optimiste, mettant en œuvre un plan à 5 ans « Soitec 2015 » afin d’améliorer la structure de coûts et de retrouver la profitabilité opérationnelle d’ici l’exercice 2015-2016. Un défi quand la perte nette représentait 95% des revenus sur l’exercice 2013-2014. Les partenariats signés en mai avec Samsung et STMicroelectronics sur sa technologie FD-SOI (évalué à 40 ME de revenus) puis avec le chinois Simgui dans le 200 mm crédibilisent un retour à la croissance de son métier historique, attendue à + 50 % l’année prochaine, tout en lui ouvrant l’accès aux fondeurs asiatiques. Il est vrai aussi que Soitec demeure le principal acteur des matériaux semi-conducteurs RF (substrats propriétaires eSI) en offrant le meilleur rapport coût/performance et que la demande s’avère forte et croissante, notamment pour les circuits intégrés en communication sans fil.
 
Les capitaux apportés par la dernière augmentation de capital devraient permettre le remboursement du solde des OCEANEs 2014 (83 ME) d’ici fin septembre. L’évolution favorable de la parité euro/dollar va lui donner un coup de pouce supplémentaire. Soitec peut séduire mais reste un pari risqué. Rendez-vous le 20 octobre pour la parution du chiffre d’affaires de son second trimestre.
 
 
Analyse technique :
 
En juin dernier, l’annonce d’une augmentation de capital à 1,60 euro a fait fondre l’action d’environ 50 %, malgré le succès de l’opération.
 
Techniquement, le titre reste sous pression dans une tendance baissière à court et moyen terme.
Néanmoins, compte tenu de la volatilité de l’action, nous achetons à titre spéculatif à 1,93 pour viser le triple top des 22/23 juillet et du 9 septembre situé à 2,21 avec un stop de protection placé à 1,78.
 
Ledébordement de la moyenne mobile 20 en base daily pondérée en volume située à 2,16 pourrait accélérer ce scénario qui, en cas de réussite, dégagerait une plus-value de 19 % et en cas d’échec, une perte de 5,8 %.
 
 
Avertissement légal :

Les recommandations diffusées sur le site Info d'Experts sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel.

» Lire la suite de l'avertissement légal

Elles n'ont pas été élaborées conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Bourse Direct n'est pas soumise à l'interdiction d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que l'abonné décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. L'abonné assure donc seul la responsabilité de ses actes et des conséquences des positions prises ou non. Le visiteur ou l'abonné au service Infos d'Experts s'engage à avoir la capacité juridique et se reconnaît seul responsable de ses actes.

Bourse Direct Infos d'Experts est une rubrique du site internet éditée par la société Bourse Direct, ayant pour numéro unique d'immatriculation B 408 790 608 au RCS de Paris et dont le siège social est au 374 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, régulée en France par l'Autorité des marchés financiers, représentée par Madame Catherine NINI en sa qualité de Président du Directoire-Directeur Général.
Il est rappelé que les marchés financiers sont des placements à risque et s'adressent à une clientèle acceptant les aléas de ces marchés.

Bourse Direct Infos d'Experts invite les abonnés et les visiteurs de la rubrique Infos d'Experts à analyser avec discernement et esprit critique les recommandations d'investissement à caractère général qui y sont affichées et à consulter plusieurs sources d'informations avant de prendre leur décision et de se forger leur propre opinion sur l'opportunité d'intervenir sur une valeur ou un marché financier. Bien que puisées à des sources réputées fiables, l'exactitude, l'exhaustivité, l'opportunité ou la pertinence des informations, recommandations, flux et cours de bourse fournis ne sont pas garantis et des retards ou des erreurs, dont Bourse Direct n'est aucunement responsable, peuvent apparaître. Les données et recommandations d'investissement à caractère général fournies ne sauraient être considérées comme une sollicitation ou une offre d'achat ou de vente d'un instrument financier.

La société Bourse Direct (incluant ses dirigeants, employés ou cocontractants) ne pourra être tenue responsable à l'égard de qui que soit, (abonné, visiteur ou autre), d'aucune conséquence (notamment, mais non limitativement, de tout manque à gagner ou perte résultant des positions prises sur les marchés financiers) de l'utilisation faite de son service Infos d'Experts.

La société Bourse Direct informe qu'il est strictement interdit de publier, copier, reproduire ou rediffuser les recommandations d'investissement à caractère général et les données contenues de la rubrique Bourse Direct Infos d'Experts à quelque fin que ce soit sous toute forme notamment rédactionnelle ou graphique sans l'autorisation expresse de la société Bourse Direct ou de ses fournisseurs d'information. Il est également interdit d'utiliser tout moyen de récupération automatique pour collecter les données diffusées sur cette rubrique.

Le droit qui s'applique à la société et à ses clients et internautes est le droit français, tout litige qui pourrait survenir, non réglé à l'amiable, sera porté devant les tribunaux du ressort de la Cour d'Appel de Paris.

L'attention de l'abonné ou du visiteur est particulièrement attirée quant à la communication sur les performances :
Les chiffres clés ont trait aux années écoulées et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Par ailleurs, les performances des portefeuilles modèles étant simulées par rapport à des cotations réelles, les chiffres se réfèrent à des simulations établies à partir des performances passées qui ne préjugent pas des performances futures.

Le Service proposé par Bourse Direct n'est pas un Service de gestion de portefeuille pour compte de tiers en ce que le client décide seul de ses choix de gestion et passe lui-même ses ordres d'achat ou de vente. Le client assure donc seul la responsabilisé de ses actes et des conséquences des positions prises ou non.

01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X