En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
En savoir plus
Fermer X
Vous utilisez un navigateur obsolète
Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.

BOURSE : Bilan du mois de janvier 2015 et tendance attendue pour les 11 prochains mois

BOURSE : Bilan du mois de janvier 2015 et tendance attendue pour les 11 prochains mois 03/02/2015 (11:25)

bourse bilan en janvier.

DailyFX.fr - Cette semaine du lundi 2 février donne le point de départ d'un nouveau mois sur les marchés financiers. En terme d'analyse technique, nous avons bénéficié d'une nouvelle clôture mensuelle vendredi dernier, l'étude de ces graphiques de long terme aide au travail de prévision boursière.

Je vous propose ce soir en salle de trading un wébinaire sur le bilan du mois de janvier 2015 et les principaux enseignements pour la suite des grandes tendances sur le prix des actifs financiers.

En amont de ce séminaire en ligne, je vais vous proposer cet article qui va vous présenter le bilan du mois de janvier 2015 sous la forme de plusieurs histogrammes.

Je vais y joindre mes commentaires, mon interprétation et je répondrai à vos questions dans le wébinaire du mardi 03 février à 18 heures.

Je vais étudier les performances mensuelles en procédant par classes d'actifs, sachant que les relations inter-marché (liens entre les classes d'actifs) ont été très fortes en janvier, de même que les arbitrages géographiques.

Sur le plan des fondamentaux, rappelons que ce mois de janvier a été impacté par des décisions de politique monétaire majeures, certaines très attendues de Banques Centrales majeures (le QE de la BCE), d'autres surprises avec des nombeuses baisses de taux d'intérêt ou encore la disparition du PEG des 1.20 de la Banque Nationale Suisse (BNS).

Le marché anticipe le retour de la croissance économique cette année au sein de la Zone Euro et doute sur la capacité des entreprises US à encore enregistrer une croissance des bénéfices.

Je vais débuter par le marché actions, avant de passer aux matières premières, au marché des changes, aux indices boursiers et aux indices sectoriels.

Actions françaises du CAC40 : Les valeurs "$" et les valeurs cycliques européennes ont porté l'indice parisien

Au mois de janvier, plusieurs titres du CAC40 ont inscrit de nouveaux sommets historiques, notamment de grandes valeurs "$" (Le baisse du taux de change EURUSD a un impact immédiat positif sur les marges quand les coûts de production sont en € et les revenus perçus en devises étrangères). L'Oréal, Pernod-Ricard, Airbus, LVMH...

Les titres Valeo, Unibail ont aussi fait de nouveaux sommets historiques, le titre Orange (leader en 2014) profite toujours à plein d'un secteur en consolidation et d'un rattrapage en terme de valorisation au sein de son secteur.

Les valeurs bancaires restent pénalisées par l'incertitude vis-à-vis de la Grèce, la régulation croissante et l'environnement très bas des taux d'intérêt.

Le secteur automobile du CAC40 semble être un des premiers bénéficiaires des anticipations d'accélération de la croissance au sein de la Zone Euro.

Les thèmes gagnants en 2015 :

  • Les valeurs "$"
  • Les titres cycliques en retard de valorisation et portés par le QE (Automobile, consommation)
  • Le secteur du Luxe et encore le titre Orange
  • La chimie
Please add a description for the image.

Matières premières : Les métaux précieux ont été recherchés, cela peut annoncer une année perforrmante

C'est clairement un arbitrage intramarché qui s'est imposé en janvier 2015, avec des métaux précieux. Le prix du pétrole a encore chuté mais il s'est bien repris sur la dernière semaine du mois de janvier à partir des 44$ sur le pétrole WTI.

L'année 2015 pourrait voir :

  • Les métaux précieux attirer les liquidités en couverture contre la conjonction de politique monétaire de plus en plus acccommodante. C'est aussi un choix dans un environnement de hausse de la volatilité sur les marchés financiers.

  • Le prix de l'énergie se stabiliser mais rester durablement sur un niveau bas
Please add a description for the image.

FOREX : Les devises des matières premières ont chuté, la monnaie unique européenne reste faible et le Dollar US voit sa tendance haussière entretenue

  • La baisse des taux d'intérêt de la Banque Centrale du Canada donne le point de départ d'un cycle baissier de ses taux d'inétrêt. Le niveau du prix de l'énergie pénalise l'économie du Canada, il faut vendre le Dollar canadien face aux devises les plus fortes, notamment USD et GBP
  • La monnaie unique européenne (EUR) va poursuivre sa dépréciation sous fond d'une politique monétaire de plus en plus accommodante de la Banque Centrale Européenne (BCE)
  • Les dollars des antipodes (AUD et NZD) vont reculer face au Dollar US, sur fond d'une volonté affichée de la RBA et de la RBNZ de faire baissier le taux de change de leur monnaie sur le FX
  • Mieux vaut se tenir à l'écart du Franc suisse (CHF), l'incertitude est trop forte sur ce que projette de faire la Banque Nationale Suisse pour lutter contre la force du CHF
  • Quant au Dollar US, le marché anticipe une première hausse du taux d'intérêt des "Fed Funds" au dernier trimestre 2015, sur fond de vigueur du marché du travail US et de la vigueur de la consommation des ménages aux Etats-Unis

>>> Le thème de la guerre des monnaies en vue de davantage de compétitivité change reste le socle des décisions monétaires des principales Banques Centrales.

Sauf la FED ?....

Please add a description for the image.

Indices boursiers : La sur-performance des indices européens sera le thème gagnant de l'année 2015, sur fond de Quantitative Easing de la BCE et des anticipations de croissance des bénéfices au sein de la Zone Euro

Sur le plan de l'analyse technique, le benchmark européen, l'indice EuroStoxx50, a donné un signal d'achat majeur en réalisant une cassure haussière des 3300 points.

De nouvelles cibles haussières sont engagées, je vise la résistance à 3600 points cette année.

Please add a description for the image.

Secteurs : Il faut privilégier les secteurs fortement élastiques à la consommation au sein de la Zone Euro, ainsi que les grands secteurs exportateurs. Le secteur financier présente encore trop d'incertitudes

Please add a description for the image.

Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr

Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne

Suivez mon point de marché quotidien à 14h15 ou 15h15

Please add a description for the image.


original source
 

"© "

"© http://www.dailyfx.com "
01 56 88 40 40
Tarifs   Formulaires (pdf)   Offres

Information...x OK
Debug :X